Richard Glenn :
Le globe terrestre qui est ici Bernard on est là-dessus, ça tourne, ça tourne très vite, il y en a qui s’étourdissent, ils ferment les yeux pour éviter d’être étourdis, il y en a qui ne s’étourdissent pas parce qu’il y a un point sur lequel ils focalisent toute leur énergie et toute leur confiance, on dit dans un carrousel, on dit, l’idéal pour ne pas être étourdi c’est de ne pas regarder autour tout ce qui se passe, parce que ? L’idéal est de regarder un point qui nous parait fixe, et en conscience et en observant le point,

….ce que je fais actuellement c’est de fider Bernard car actuellement il est déjà en train de se brancher sur le supramental , si vous avez des questions à lui poser préparez les pour tantôt, tantôt en écoutant les traductions, Bernard était comme tout le monde, actuellement il est en train de vivre la vibration qui le passe à l’état du supramental et si vous étiez plus prêt vous remarqueriez qu’il est en train de vibrer , moi je suis très prêt, il y a véritablement une vibration qui s’installe en lui, et il y a quelqu’un d’autre qui travaille beaucoup sur les chakras, les corps éthériques et tout ça, qui a détaillé à Bernard tout le phénomène qu’il vit au moment où la soirée commence, c’est à dire maintenant, et peut être que ceux qui sont allés au symposium, au symposium de 5 semaines, savent de quoi on veut parler quand il entre dans l’état vibratoire, alors Bernard sur ces belles paroles intellectuelles et formelles là, sont dites, au contact maintenant de s’exprimer.

Bernard de Montréal :
Bon…On va éliminer tout de suite les brouillards concernant les prophéties, Richard dit qu’il y a des gens qui s’inquiètent, des gens qui ne s’inquiètent pas, il y en a qui s’énervent, la meilleure façon de ne pas s’étourdir dans un carrousel c’est de maintenir un temps de concentration sur soi-même.

Au niveau des prophéties c’est la même chose, au niveau des prophéties, chaque personne qui reçoit une prophétie ou une prédiction ou une information d’un autre plan reçoit cette information en relation avec ce qu’il doit savoir, ou ce qu’il doit dire, mais toutes les informations qui viennent des autres plans, concernant l’évolution suprême de l’être humain, concernant les grands mouvements de la planète, dans certains cas seront très précis, dans d’autres cas seront moins précis, dans d’autres cas seront erronés.

J’ai déjà dit que je ne fais pas de prophétie en public, je peux dire certaines choses en privé, mais en public ce n’est pas mon domaine.

Et les gens ont la très grande facilité de changer ce qu’on dit, c’est difficile pour l’être humain de rapporter exactement ce qui a été dit dans un contexte quelconque, parce que les gens ont énormément d’émotion, ils ont beaucoup d’enthousiasme, et souvent ce que l’on dit dans une phrase, lorsque c’est rapporté en public ça ne se reconnait plus, alors si Richard fait des prophéties en public, ça fait partie de sa sensibilité, le but il est là, il peut être caché, il y a des gens qui peuvent percevoir ce qu’il dit, il y en a d’autres qui vont simplement entendre physiquement ce qu’il dit et la grande majorité sera déçue.
J’ai déjà parlé de la loi du mensonge cosmique, alors, cette loi affecte totalement l’humanité, elle affecte même les gens qui sont sensibles, elle affecte même les gens qui reçoivent de l’information, pour une raison très précise c’est que notre système solaire, l’univers en général, mais notre système solaire est un système de circuits, or sur tous les plans il y a des circuits, et la partie de l’univers où nous vivons est contrôlée par ce qu’on appelle en général dans le monde Occidental, les forces Lucifériennes, c’est cette hiérarchie qui contrôle très fortement les réseaux d’informations dans cette région du cosmos.

Alors vous avez la hiérarchie, les forces de la lumière ici, vous avez les forces Lucifériennes qui contrôlent la région de notre planète, et vous avez la Terre. Lorsque les êtres humains reçoivent de l’information des plans supérieurs, cette information passe automatiquement par les réseaux des forces Lucifériennes et l’information est automatiquement diminuée, pour devenir de la confusion suivant la vibration de l’origine, et le passage de cette vibration dans la région dominée par les forces retardataires, l’être humain en retour à la fin de ce mouvement d’énergie reçoit de l’information qui est plus ou moins précise.
Plus l’être possède un corps mental développé, plus l’information est précise, parce que plus elle est forte, puissante à l’origine, si elle est moindrement diminuée à l’origine parce qu’on connait la capacité de réception de l’individu, à ce moment-là il y a une perte d’énergie lorsqu’elle passe dans les régions contrôlées par les forces retardataires, et l’être humain reçoit effectivement de l’information, mais qui est contrôlée c’est-à-dire que cette information n’a plus la précision qu’elle avait au début, c’est pour cela qu’il y a tellement d’erreurs, de revirements, d’anecdotes chez les gens qui sont psychiques, et c’est très important que les gens comprennent cela une fois pour toutes.
Que les gens ne se fient pas aux prophéties, qu’ils écoutent ce que des personnes sensibles peuvent recevoir comme information, mais qu’ils ne se fient pas aux prophéties.

Les grands mouvements, les mouvements qui sont cosmiques qui sont inaltérables dans leur destinée seront toujours cachés aux humains, parce que ces mouvements font partie de l’expérience humaine, de l’épreuve humaine, et ce sont les Lois cosmiques qui établissent que l’être humain doit vivre ces évènements et être capable de passer au travers.

Alors suivant la foi de l’individu, suivant la conscience de l’individu, suivant la prescience de l’individu, qui est de différents niveaux de spiritualisation de la matière mentale, l’être humain s’en retrouve plus ou moins dégagé de ces évènements.

Si vous avez tendance à vous fier psychologiquement aux prophéties ou aux prédictions et tout ça, vous allez dépenser de l’énergie émotive pour rien, et vous allez vous créer chez certains de l’angoisse pour rien.

Par contre lorsque deviendra nécessaire que soit connu précisément des évènements d’ordre universel, mondial, il n’y aura aucune possibilité d’erreur, et à ce moment-là les gens avec le temps, réaliseront de la source de cette prédiction qu’ils peuvent se fier à l’information, mais tant que les gens ne connaitront pas universellement, mondialement cette source de prophéties, toutes les prophéties qui viennent de biais, font partie de l’évolution de la conscience humaine.

Il y a des gens qui ont des perceptions intérieures, il y a des gens qui font de l’écriture automatique, il y a des gens qui reçoivent de l’information de différents niveaux, et ils s’aperçoivent qu’il y a une direction générale dans ces évènements-là, mais qu’ils ne connaissent et ne comprennent jamais précisément l’information.
Les scientifiques, les gens du monde qui étudient statistiquement la nature de la réalité, ne peuvent se fier à des mouvements d’énergies ou à des mouvements d’informations tels que ceux-ci, parce qu’ils vont à l’encontre de la logique, mais il y a une autre raison pour laquelle ils ne se fient pas à ces mouvements de l’information, il y a une autre raison c’est que ces mouvements d’information ne sont pas contrôlables, tant que l’information n’est pas contrôlable ils ne servent pas à la science, il peut servir l’individu, il peut servir à initier l’individu, il peut servir à spiritualiser l’individu, à le rendre plus sensible à lui-même, il peut servir à créer en lui la confusion totale, il y a énormément de raisons pour lesquelles l’être humain reçoit de l’information psychique, de l’information paranormale.

C’est pour cela qu’aujourd’hui avec les temps qui viennent, avec la sensibilisation des hommes, il devient extrêmement important que les individus comprennent les Lois de la psychologie paranormale.
Une fois qu’ils connaissent ces principes de base qui sont très simples, ils sont capables de vivre l’expérience de l’information sans se prendre au sérieux, ou prendre les autres au sérieux.

Quand je dis qu’il ne faut pas croire mais pas nier en même temps, c’est très difficile de comprendre ça, si Glenn dit quelque chose parce qu’il est sous un mouvement vibratoire et que vous le croyez, vous vous subjuguez automatiquement à une situation psychologique qui va créer chez vous un enthousiasme quelconque, si vous le croyez et qu’il a raison mais que la dimension de sa prédiction est trop occulte, vous allez essayer de chercher quelque chose de concret et vous ne le verrez pas, alors encore vous serez déçu, ou vous direz « Glenn s’est trompé », de quelque façon que ce soit vous serez toujours les perdants si vous croyez ce que Glenn dit, mais si vous écoutez ce que Glenn dit et que vous essayez de raccrocher ce qu’il dit à vos perceptions intérieures, à ce moment-là chacun de vous pourra identifier ce que Glenn dit avec la dimension astrale de sa propre évolution, et chaque personne pourra comprendre que ce que dit Glenn est simplement une clef qui est cachée dans un symbole, mais qui se rattache à votre conscience astrale spirituelle, il est évident que si Glenn dit quelque chose et que vous le croyez, l’effort que vous faites c’est avec votre intellect, si vous niez cette idée alors automatiquement vous fermez les portes vous fermez votre esprit, alors vous n’avez pas beaucoup de choix, vous ne devez pas le croire, mais vous ne devez pas le nier, alors ce qu’il y a entre les deux est que vous devez ouvrir votre esprit et percevoir ce qu’il dit suivant votre propre réception, de sorte que Glenn peut dire une chose et telle chose peut signifier telle chose pour telle personne, telle chose pour telle personne, et telle chose pour telle personne, telle chose pour telle personne et telle chose pour telle personne, et c’est comme cela que ça fonctionne sur le plan astral.

Si vous êtes sur le plan mental cosmique à ce moment-là et que Glenn n’est pas sur le plan mental cosmique Glenn dira quelque chose dont il ne peut pas comprendre tous les aspects, mais que vous pouvez comprendre des aspects, et à ce moment-là ce que Glenn dira, servira d’indicateur, pour l’orientation de votre propre énergie, mais ne diminuera en rien ce que Glenn a dit, mais vous permettra de comprendre des choses que vous devez comprendre sur le plan mental cosmique qui fait partie de votre expérience personnelle.

Si vous êtes sur le plan causal c’est la même chose, si vous êtes sur le plan causal vous allez pouvoir voir ce que Glenn dit et à ce moment-là vous n’aurez pas la permission d’en parler en public.

Alors ce que je veux dire, c’est qu’entre le plan de l’âme et le plan matériel il y a des plans, et ces plans-là sont des plans d’illusions, plus ou moins grands, avec l’évolution cosmique de l’être humain, avec la venue du surhumain sur la planète Terre, ces plans-là disparaitront et il y aura chez l’être humain, sur le plan de l’âme fusionnement au plan de l’esprit en relation avec l’ego et en harmonie totale avec la personnalité, de sorte que l’être humain n’aura plus à apprendre dans quelques domaines qu’il soit, il saura automatiquement et toutes les illusions qui sont sur les autres plans cesseront pour lui parce qu’il aura à ce moment-là accès à la science totale, il aura accès à la hiérarchie, il travaillera avec la hiérarchie, et s’il doit travailler avec des intelligences extraterrestres il aura la capacité de faire face à ces intelligences, sans être bouleversé par elles, parce qu’il ne pourra plus être bouleversé par elles, hypnotisé par elles parce que le plan astral aura été amené à une vibration supérieure.
Mais d’ici à ce temps-là, apprenez à être autonome, à ne pas vous laisser influencer, même par Glenn.

Richard Glenn :
Sur le plan psychologie Bernard j’aimerais qu’on aborde d’autres phénomènes de parapsychologie, celui qui est le plus prêt de la prophétie, c’est celui ou des gens insistent à entrer en relation avec les morts, d’entrer en relation physique, photographiable, et même c’est très gentil pour la télévision des photographies des éthers et de montrer des photographies de fantômes comme dans des églises ou dans des lieux saints où on voyait l’ectoplasme sur la photo, c’est quoi cette réalité invisible pour les yeux captés par certains appareils qui ont certaines performances et qui nous amènent sur le pas d’un autre monde ?

Bernard de Montréal :
Alors ce que les gens photographient, ce n’est pas l’ego de ces personnes-là, cette photographie c’est l’enveloppe que l’ego prenait au cours de son évolution terrestre, alors si le corps éthérique n’est pas détruit, le double, il va trainer et peut être photographiable, c’est normal le corps éthérique est corps physique, donc il ne faut pas s‘imaginer que parce qu’on voit son grand père dans la nuit que c’est l’ego du grand père qu’on rencontre ! le grand père il s’en fout il est monté ! son ego est retourné sur son plan.
Alors ce qu’on photographie, ce que l’on revoit, c’est l’enveloppe éthérique du grand père, avec toute sa mémoire, et c’est à cause de ce phénomène-là, de relation entre la forme éthérique et la mémoire du grand père qu’on a l’impression de retrouver la personnalité du grand père, mais c’est une erreur fondamentale de croire qu’une personne qui meurt, a le temps de trainer sur les plans inférieurs. C’est le corps éthérique qui traine, mais le corps éthérique c’est une enveloppe, l’ego lui retourne sur son plan.
Mais les illusions paranormales sont tellement absolues que l’être humain aujourd’hui qui n’a pas retrouvé le pouvoir de communiquer avec les plans de l’âme, est absolument incapable de discerner d’une façon parfaite par les moyens de son intellect, la réalité objective des choses de la réalité structurelle des choses, or un fantôme, un poltergeist et tous ces phénomènes-là, les personnalités qui sont manifestes ce ne sont pas des personnalités réelles, ce sont des images !

Il y a un phénomène assez étrange sur notre planète, on est en train aujourd’hui de ré-ouvrir les livres sur la connaissance ésotérique, sur le paranormal, et tout cela, et vu d’un point de vue totalement extraterrestre les gens qui ont eu contact direct avec les civilisations avancées, savent que ces peuples si ces peuples travaillent avec l’humanité pour son évolution, je ne parle pas des peuples qui travaillent contre l’évolution de l’humanité, mais ces peuples qui travaillent pour l’évolution de l’humanité, considèrent l’ésotérisme, même l’ésotérisme moderne comme étant totalement de la fantaisie humaine, et quand je dis ça je le dis avec conviction parce que quand on dit quelque chose d’un point de vue plus avancé, je ne parle pas du mien, je parle de leur point de vue, on dit toujours soi-même les humains être capables de discerner ce que veulent dire ces intelligences-là, et ce que nous, nous savons en relation avec la hiérarchie, effectivement ils ont raison, l’ésotérisme et tout ça est une forme d’aliénation de la connaissance.

Mais, d’un autre côté sur notre planète aujourd’hui, en relation avec la connaissance de l’être humain, en relation avec l’état de la science, en relation avec l’évolution émotive du mental de l’être humain, l’ésotérisme, l’occultisme et ses formes positives qui servent à l’évolution de l’individu sont extrêmement importantes pour l’être humain, de sorte que les écoles, les maitres qui font un travail dans cette direction, font un travail essentiel et très important, mais lorsque les intelligences et les races qui voyagent dans ce que certaines personnes appellent les univers parallèles, c’est un terme de les appeler les univers parallèles, tu parles ! … lorsque ces gens critiquent nos plans occultes ils ont raison objectivement, mais lorsqu’ils critiquent nos sens occultes d’une façon à intimider ceux qui travaillent dans cette direction là, ce n’est pas bien.
Nous devons apprécier ce que les chercheurs comme les canaux, tous ces gens-là , font dans le domaine de l’occultisme, ce sont des grands êtres, mais nous devons éventuellement savoir exactement comment fonctionnent les Lois de la matière éthérique, de la matière mentale, de la matière astrale et de toute les matières de tous les niveaux de l’évolution, nous devons être capables de vider parfaitement, il y a seulement une façon d’éluder parfaitement les choses c’est d’avoir le discernement total, il y a seulement un aspect de ce discernement total qui est permis à l’être humain dans sa condition supramentale, c’est que cet être humain ait accès au plan de son âme.
Il y a des gens qui me demandent très souvent « est-ce que vous formez ou que vous voulez former une secte ? » ces gens qui me demandent cette question, qui est intelligente, ces gens ne me connaissent pas, ce que j’essaie de faire dans le travail, c’est de faire comprendre aux gens qu’ils ont en eux des clefs vibratoires, et c’est par ces clefs vibratoires dont ils ne peuvent se servir tout de suite mais qui graduellement se développent qu’ils en arrivent à pouvoir se tenir sur leurs deux jambes et savoir exactement, précisément trancher une question, il y a des théories en occultisme et en ésotérisme qui durent depuis 50, 60 années et personne ne s’entend parfaitement, pourquoi ? Parce que les gens essaient de comprendre et aussi en essayant de comprendre essaient de développer une théorie et en essayant de développer une théorie, ils essaient de connaitre la vérité, j’ai déjà dit la vérité c’est une illusion, il y a plusieurs vérités qui font partie d’un Tout global, et ce Tout global c’est la réalité, la réalité cela ne se comprend pas par l’intellect, parce que l’intellect lui-même, le plan mental est un plan illusoire.

Le seul plan dans le cosmos qui est réel, qui est absolu c’est le plan de l’âme.

Tous les autres plans auxquels a accès l’ego sont des plans d’illusions, mais qui sont fonctionnels et ils servent ces plans, la personne qui va dans l’astral, va aller chercher de l’information, si l’astral est très contaminé comme de nos jours, l’information risque d’être aussi contaminée, mais ces plans sont des plans fermés, ce ne sont pas des plans ouverts, ce sont effectivement des univers parallèles, et chaque univers parallèle contient ses propres Lois ! Mais pour qu’un individu puisse passer d’un plan à un autre et connaitre le degré d’illusion de ce plan, il doit d’abord être capable d’entrer en communication avec le plan de l’âme, et être en communication avec le plan de l’âme c’est une chose, beaucoup de personnes le font, mais pouvoir communiquer avec la hiérarchie qui travaille au niveau du plan de l’âme et qui éventuellement essaie d’établir un lien entre l’ego et la personnalité, c’est une autre chose, c’est ça l’initiation.

L’initiation c’est d’amener la hiérarchie, ceux ou celui qui s’occupe de l’être humain, tel mortel , en relation avec lui-même par le biais du plan de l’âme, en relation avec l’ego, unifié à la personnalité, à ce moment-là l’être humain n’a plus à s’ inquiéter de ce qu’il sait et il n’est plus capable d’influences, ou d’être influencé.
Les temps qui viendront et qui opposeront les humains , les mortels de la 5° race avec les humains de l’autre race, avec les extraterrestres, et ce sont des temps extrêmement importants pour l’humanité, et ce ne sont pas les êtres humains qui vont créer cet évènement-là, quel que soit le désir personnel occulte que vous ayez, même lorsque vous désirez très fortement une chose, vous êtes encore dans l’ignorance de la puissance de cette chose, alors heureusement que la hiérarchie s’occupe de vous protéger dans votre ignorance, et il en est de même pour l’humanité, lorsque les contacts se feront entre l’être humain et celui de l’espace, il y aura des êtres humains sur la Terre qui pourront travailler, parler, discuter, communiquer par télépathie avec ces intelligences d’une façon très fraternelle, mais non d’une façon à être emprisonné dans des formes nouvelles de connaissance ou de religions !
Je disais à des gens qui ont une grande facilité, une très grande accessibilité au monde de l’astral, il y a quelques années, je disais, qu’un jour vous comprendrez que quelle que soit la réalité du plan où vous alliez, c’est une illusion ! Si je vous dis que l’espace est l’illusion la plus absolue, la plus grande qui existe dans le cosmos, ça vous donne un exemple de l’illusion qui existe ou des illusions des plans qui séparent l’être humain des plans, et la raison pour laquelle ce sont des illusions c’est parce que ces mondes ont été créés en fonction d’une évolution matérielle, mais ils n’ont pas été créés en fonction d’une réalisation cosmique autonome, ceux qui ont créé les cosmos physiques les ont créé pour l’évolution des aspects biologiques, pour l’évolution des races dans différents univers, mais à capacité physique ou éthérique, sans ça à quoi serviraient ces mondes innombrables !

Quand je vous dis que la vérité fait partie d’une sommes globale de vérité agencées autour d’un noyau qui est la réalité, qui est le plan de l’âme, je ne vous demande pas de me croire, je vous dis ce que je sais, je vous donne des points de références, d’ailleurs c’est tout ce que je fais, c’est donner des points de références, je n’enseigne rien, j’essaie de vous donner des principes pour comprendre la psychologie du paranormal qui est pour l’être humain une psychologie totalement abstraite, et effectivement totalement vibratoire une fois qu’on connait les Lois, ce n’est pas de la connaissance que je vous donne, il y a des gens qui la donnent, ce que je donne ce sont des principes, des points de références pour comprendre la connaissance, la connaissance je m’en fout ! mais les points de références internes que chacun de vous possède selon son évolution, sa sensibilité, son développement, ces points-là vous permettent de voir les reflets variés de la connaissance en priorité, une fois que vous comprenez ces choses, que vous les sentez ces choses, que vous les vivez ces choses, vous allez réaliser que la connaissance est sans importance, que ce que vous considérez comme de la connaissance, que ce que vous considérez comme un devoir presque, soit matériel soit psychologique ou spirituel de la connaissance fait partie de votre personnalité, engendré par votre ego, déterminé par l’âme, mu par l’ajusteur de pensées.
Alors prenez votre temps, y a pas de presse.

Richard Glenn :
Il y a une intervention qui demande à soulever plusieurs points, d’abord sur la connaissance il est dit dans la bible, « faute de connaissances je t’ai rejeté » un peuple qui était faute de connaissance , a été rejeté du créateur, disons, et donc de parler que l’essentiel est l’âme, ça me rappelle ce que j’apprenais à la petite école, alors je parle des réflexions et puis vous amènerez des commentaires, « l’état de grâce est un état de péché , et un péché mortel qui nous amène en enfer, qui amène notre âme en enfer, car tout se joue au niveau de l’âme, l’âme qui est éternelle, qui est immortelle, mettons, l’être humain lorsqu’il a été créé , on lui insuffla une âme, les anges ont une âme de tous temps » c’était des relations que je faisais avec les connaissances ésotériques, et Bernard qu’est-ce qu’il en pense de tout cela , l’état de grâce, péché, enfer, l’essentiel c’est l’âme, et au bout de la ligne pour aller dans le sens de l’éducation qu’on a subie , ou suivie, est-ce qu’on doit aussi suivre les enseignements de ces doctrines ésotériques , qu’il y a des choses qui détruisent l’âme, il y a des choses qui vivifient l’âme, la communion etc….beaucoup de réflexions.

Bernard de Montréal :
Bon, tout ce goulasch de questions intéressantes, intelligentes….

Richard Glenn :
Bernard, excuse, c’est presque un défaut d’être intelligent. ?

Bernard de Montréal :
Bon.je continue.
Ces questions font relever un point central, c’est que l’être humain doit évoluer par expérience, c’est une Loi cosmique.
L’être humain ne peut pas savoir instantanément telle chose, telle chose, telle chose, il évolue par expériences, dans toutes les sociétés humaines, dans le monde Occidental, toutes les religions que nous possédons, les grandes religions, les écoles, il y a du pain sur la table pour tout le monde ! il y a autant de différences entre les humains qu’il y a d’humains, alors il y a autant de plats sur la table, suivant ces plats il y a des assortiments, il y a des plats Italiens, il y a d’autres plats, des plats Chinois, mais le point important c’est qu’on doit considérer toutes les choses lorsque nous les considérons, mais c’est inutile de regarder en arrière, bon ben, quand on avait 14 ans, on nous disait telle chose, quand on avait 7 ans on nous disait telle chose, et de critiquer le passé ! les gens, surtout les Canadiens Français, malheureusement, critiquent toujours l’église, les sociétés religieuses… ça fait partie de votre expérience, vous êtes nés au Canada Français vous auriez pu naitre aux Etats Unis, de même vous auriez pu naitre en Afrique, si vous considérez que ces connaissances qui pour vous peut-être aujourd’hui sont simples, simplistes, pour vos enfants, pour vous qui étiez enfant, elles étaient très importantes.

De se servir du passé pour juger du potentiel de l’avenir, c’est une perte de temps, mais de réaliser dans le présent une certaine conscience des choses, ça ? C’est valable.

Il faut cesser d’être mammaire, occupez-vous de ce que vous savez aujourd’hui et faites grandir ça et vous verrez que demain ce sera d’autres choses, alors demain vous critiquerez l’aujourd’hui comme aujourd’hui vous critiquez le passé.

Les formules, l’état de grâce, le péché mortel patati, patata…ça faisait partie de l’évolution psychologique du monde Occidental ! Au Japon ça n’existe pas ces choses-là, dans la religion Shinto, pourquoi ? Parce que le mode d’éducation de ce peuple évolue différemment par la hiérarchie, leur psychologie est différente, leur comportement biologique est différent, leur nature électrique, chimique est différente de la nôtre.

Si vous faites des recherches en profondeur concernant certains types de formules que vous trouvez, disons dans la religion catholique vous verrez qu’il y a des parallèles très proches, des fois un peu éloignés avec d’autres religions.

Mais , psychologiquement l’être humain est un clone, l’être humain change, si vous allez en Afrique et vous prenez un artefact et que vous l’apportez en Amérique, la fonction psychologique, sociale , culturelle de cet artefact sera totalement changé, en Afrique la statue sera très importante pour les rites d’initiations des jeunes, de 13 ans et une fois rendu chez vous, vous allez prendre le présent artéfact et le mettre dans votre salon, pourtant c’est le même artéfact ! mais la psychologie derrière l’artefact est altérée, elle a été changée, ce n’est pas tellement de déterminer si telle chose est bonne ou si telle chose est mauvaise qui est important, c’est un jour d’en arriver de réaliser les limites de telle chose, si vous commencez à analyser si telle chose est bonne ou si telle chose est mauvaise vous allez passer votre vie à faire de la recherche, par contre si vous arrivez à saisir en vous une certaine perception intérieure, elle vous dira exactement où vous en êtes en relation avec cette chose !

Il y a quelqu’un qui me demandait au séminaire « qu’est-ce c’est le péché originel »
Le péché originel c’est la contrefaçon, c’est la contrepartie d’explications catholiques du karma Indou ! Chaque religion a sa façon, suivant la psychologie des peuples ou des nations qu’elle regroupe, d’expliquer telle ou telle chose; c’est dans le temps, plus tard, lorsque l’être humain a commencé sa période d’évolution qu’il voit précisément la limite de ces enseignements ou l’importance de ces enseignements, ou l’importance de ces enseignements, ou l’infinité de ces enseignements.

C’est pour cela que j’essaie d’expliquer des points de références pour le développement d’une psychologie du paranormal ! Parce que tout est paranormal, même la pensée est paranormale, la logique est paranormale, tout est paranormal, ça n’apparait pas ainsi mais c’est ainsi, ceux qui me parlent le savent ! mais ce sont nos attitudes qui sont enfantines, primitives, d’ordre scolaire, nous devons sortir de l’état de scolarité, pour en arriver à l’état de connaissance, pour en arriver à l’état de perception, pour en arriver éventuellement à l’état de la sagesse, pour en arriver éventuellement à l’état du discernement total, et à ce moment-là on donne à chaque chose sa place et si on a un enfant qui a besoin du péché originel et bien on le laisse avec ça !
Si ma petite fille arrive le dimanche ou en fin de semaine et qu’elle me dit « papa on va parler du péché originel » je ne vais pas commencer à lui chambarder tout son univers et lui donner ma connaissance occulte ! Qu’est-ce qu’elle se fout de ma grande connaissance occulte, je vais bouleverser son petit univers d’enfant qui doit évoluer et graduellement, son petit Jésus que les sœurs lui enseignent ? C’est fantastique !
Vous savez notre problème les humains c’est que nous voudrions tout comprendre, et que nous voulons comprendre tout avant tout, nous avons une soif très grande de la connaissance, et la raison pour laquelle nous avons une soif de la connaissance, c’est parce que nous ne comprenons pas les Lois de notre ego, nous n’avons même pas la foi en nous-mêmes d’être capables un jour de savoir instantanément le tout de cette réalité.

Les humains sont grands, parce qu’ils sont cosmiques intérieurement, mais ils sont très petits parce qu’ils sont orgueilleux, et le conflit en cette grandeur, cette infinité de l’être humain qui est souvent discutée par les philosophes est la réalité concrète de tous les jours, que nous retrouvons dans la politique, dans la vie, dans la vie sociale, quand de relation en relation nous fait voir à un certain moment qu’il y aura une rupture entre l’être humain ancien et le nouveau, et cette rupture viendra lorsque l’être humain ancien dormira.

Richard Glenn :
Dans tout cela, Bernard, la question qu’on se pose, nous, c’est qu’on sort d’une école, on sort d’une église, et depuis quelques temps on apprécie les rencontres avec Bernard, où se situent les rencontres avec Bernard, et je le dis ici qu’on a demandé à Bernard si on pouvait continuer les rencontres tous les mois, il n’y a eu aucune hésitation de la part de Bernard, il a dit « ça doit se faire », j’aimerais que l’explication soit donnée publiquement.

Bernard de Montréal :
Ça doit se faire dans ce sens que…………ça doit se faire.
Si on regarde… si on regarde… ce regroupement ici, du point de vue humain, on peut trouver n’importe quelle sorte de raison, pour dire que ça devrait continuer ou ça devrait arrêter, mais si on regarde ce groupement d’un point de vue totalement très personnel, supramental, ça doit se faire.
Il y a plus de logique…tant qu’il y a une personne dans la salle, ça doit se faire et ça se fera, la salle peut changer, ça doit se faire et ça se fera, ça peut changer, mais ça se fera. Je ne vais pas expliquer pourquoi ça doit se faire, mais ça se fera.
Ceux qui…savent, même s’ils savent un petit peu, ils savent déjà beaucoup, ce sont ceux qui savent un petit peu et qui savent beaucoup, qui doivent continuer leur évolution.

Un mouvement qui est énergiquement vibratoire ne s’arrête plus, et ne s’arrête plus dans le temps, l’énergie vibratoire ne part pas de l’être humain, elle provient des plans et elle descend vers l’être humain et elle se diffuse, et l’être humain ne peut pas arrêter ça, alors tant qu’il y aura une personne dans la salle, ça se fera.

Et ensuite ça prendra une autre forme, et une autre forme, et une autre forme….parce qu’il y aura toujours de nouvelles formes de créées, les êtres humains ont le droit de savoir, ils ont le droit de choisir, mais ils ont le droit de savoir.
Lorsqu’ils ont choisi, ils sont libres de décider ce qu’ils veulent faire de leur propre vie, mais le droit de savoir est un droit qu’ils possèdent, mais c’est un droit qu’ils ne peuvent pas par eux-mêmes s’approprier, parce que pour savoir il faut comprendre certaines choses, pas par l’intellect, il y a des formes de connaissances nouvelles qui doivent être données à l’être humain si l’être humain est un jour à reconstruire le temple qu’il est, suivant la vibration de ses formes d’énergies, l’être humain grandit ou il rapetisse.

Si je détruis par mon travail, je me trouverais un jour isolé ; si je construis par mon travail je ne serais jamais isolé mais je serais toujours seul, et tant que les êtres humains se comprennent d’une façon universelle, ils forment automatiquement une société, une conscience universelle, et la conscience universelle, c’est le plan, c’est la pierre de fondation de l’évolution de l’être humain futur.
Mais rien n’est donné pour rien, je vous le dis, rien n’est donné pour rien, de sorte que dans toute transaction entre vous, votre personnalité et vous-même au niveau de votre ego spirituel, il y aura toujours des conflits, de la polarité, jusqu’au moment où il n’y aura que de l’union, et à ce moment-là il sera très facile pour vous de vivre une vie créative, autonome en paix, sans crainte, en harmonie avec vous-même, alors tant qu’il y a des gens assis sur des chaises je serais là pour parler.

Quand le grand Initié disait que, sur cent personnes s’il n’y en a qu’une qui comprend, ça vaut la peine, ce n’était pas des phrases en l’air, alors s’il y a une personne qui en arrive à se comprendre d’une façon totale, le travail n’aura pas été fait en vain.

une personne autre que Richard Glenn pose une question pose une question :
…début inaudible…….on l’appelle le pape noir, on l’appelle le soleil, le soleil noir, la matière, l’antimatière, au début j’hésitais un peu mais il y a des gens assez sérieux …..

Richard Glenn :
Parlez proche du micro monsieur s’il vous plait comme ceci.

Le monsieur :
Je vais parler maintenant, vous avez dit quelque chose tout à l’heure : les mondes parallèles ? Ça ne serait pas des choses un petit peu dans ça ?

Bernard de Montréal :
Les mondes parallèles, les mondes parallèles ce n’est pas mon expression, c’est une expression quasi scientifique qui a été développée dernièrement par un homme qui essaie de comprendre l’univers et les étoiles, alors l’humain quand il essaie de comprendre quelque chose qu’il ne comprend pas il jette une théorie ! Et puis avec le temps il essaie de comprendre cette théorie-là, puis plus tard quand ça a fait son temps et bien il en jette une autre ! Et puis comme cela il procède par éliminations, et il commence à mettre une fin à la question.
Je vais vous expliquer ce que veulent dire les scientifiques, théoriquement, par leur conception des mondes parallèles.
Alors premièrement, les mondes parallèles ça n’existe pas, il n’y a rien de parallèle dans l’univers, quand on emploie le terme parallèle, il se produit deux choses dans le mental, ce qui se produit d’abord c’est une comparaison, puis il produit juste après une juxtaposition de valeur, si on parle de comparaisons quand on parle des mondes parallèles on essaie de comprendre, d’établir des lois pour expliquer des lois toujours en vertu de lois que nous connaissons sur le plan matériel , alors si par exemple on parle du photon sur le plan matériel, et qu’on l’explique d’une certaine façon et qu’on veut comprendre le comportement du photon par exemple au niveau d’un univers parallèle on va être obligé d’expliquer les émissions photoniques en relation avec des paramètres de structures et de mouvements et de temporalité qui correspondent à nos lois d’énergies, dans les univers parallèles employés par les scientifiques, l’énergie ne se comporte pas par vélocité, la vélocité n’existe pas dans les mondes parallèles, la vitesse existe, mais pas la vélocité, il n’y a aucune accélération, il y a un échange instantané entre un plan d’énergie et un autre, et toutes les valeurs électriques sont interchangeables en valeur lumineuse, de sorte que dans un univers parallèle la gravité n’existe pas, mais elle peut servir à établir des liens de station avec le plan matériel .
Si on emploie des théories pour expliquer les black holes, les trous noirs, ces théories-là font partie d’une perception intelligente, intuitive, adaptée à notre cerveau, mais ces théories-là ne font pas partie d’un agencement total de la compréhension des Lois cosmiques en relation avec notre cerveau ! Notre cerveau c’est de la machinerie ! La science ne provient pas du cerveau.


Fin enregistrement