1



Une courte approche globale.

L'être humain ne peut plus se payer le bénéfice de son ignorance, mais ce n'est qu'avec le temps, qu'avec l'évolution de sa conscience, qu'il pourra pénétrer dans le secret des choses et voir combien extraordinaire peut être la Vie. Communication de 1980 à 1988



Bernard de Montréal : Si nous entrons dans le phénomène extraterrestre et les conditions de contact entre ces intelligences et la Planète, nous sommes obligés de nous séparer de la moindre spiritualité qui a tendance à colorer notre mental. L’être humain est un être, et je parle de l’être humain racial, je parle de l’être humain blanc, de l’être humain noir, de l’être humain jaune, des autres races, l’être humain est un être qui a été… il faut que je casse quelque chose : L’être humain est un être qui a été créé par des intelligences !

Il a été créé par des intelligences qui viennent d’autres mondes, d’autres plans. Cependant l’être humain doit reconnaître quelque part dans son évolution, que les intelligences qui sont en évolution dans le Cosmos n’ont pas toutes le même statut Universel, autrement dit, il y a des intelligences qui sont extrêmement négatives, il y a des intelligences qui sont plus évoluées, il y a différents statuts d’évolution et la race noire, la race jaune, la race blanche, les noyaux de cette race, ont été créés par des intelligences de différents niveaux, de différents statuts et de différentes positions dans le Cosmos.

On ne peut pas, on ne doit pas croire que les humains ou les races, ont été créées par la même source, c’est très important ceci, parce que si nous nous laissons influencer par ce concept, nous allons avoir tendance à croire que toutes les intelligences qui viennent des mondes parallèles sont bonnes, ou sont bénéfiques, et ce n’est pas le cas…

Il y a des intelligences qui sont extrêmement vicieuses, qui sont extrêmement dangereuses, qui ne sont pas intelligentes cosmiquement parlant, elles sont intelligentes dans le cadre de leur propre évolution, elles ont développé des facultés mentales, des facultés mentales très grandes, qui, lorsqu’elles viennent en contact avec l’être humain, peuvent créer chez l’être humain l’impression d’une grande intelligence, lorsqu’en fait ces êtres-là, ne sont pas nécessairement très intelligents. Par contre il y a des intelligences, des êtres, des civilisations qui sont extrêmement avancées et ce sont ces êtres-là, ces grandes civilisations, qui ne sont pas encore venues en contact avec l’être humain, et lorsque ces civilisations viendront en contact avec l’être humain, la civilisation telle que nous la connaissons aujourd’hui sur notre planète n’existera plus…

Il est extrêmement hasardeux de considérer le contact qui se fait entre d’autres intelligences et l’être humain, comme étant un contact utile, et pour que l’être humain se protège, mentalement, astralement, contre ces intelligences, il faut qu’il soit réellement dans son esprit, il faut qu’il soit réellement dans sa propre énergie créative, dans sa propre identité. Il faut qu’il puisse aller dans l’intérieur de lui-même sur le plan mental, et savoir comment vivre cette expérience par rapport à ces intelligences, il y a un type aux Etats Unis qui a vécu des expériences éthériques avec ces êtres-là, et ils l’ont rendu presque fou ! 

« Il est évident que lorsqu’une civilisation passe d’un espace-temps et vient vers la planète - même si elle se situe sur le plan éthérique de la conscience humaine, sans parler du plan astral - que l’être humain qui n’est pas équipé mentalement pour traiter avec ces intelligences-là, qui peuvent devenir très fluidiques, l’être humain peut subir des chocs psychologiques et psychiques de grande envergure, c’est pour ça que je n’aime pas parler de ces choses-là, parce qu’avant que l’être humain puisse se donner de mettre sur la table les mystères de la Création, de l’évolution des civilisations, il faut d’abord que l’être humain mette sur la table la science de lui-même.

Lorsqu’il aura compris comment il fonctionne, comment tout fonctionne en lui, mentalement, psychiquement, à ce moment-là il sera prêt à prendre conscience de ces choses, et si des phénomènes dans sa vie se manifestent ou si des phénomènes se manifestent dans la vie de l’humanité, à ce moment-là il ne sera pas perturbé, il ne sera pas "magnétisé" et il ne perdra pas son identité.

Sinon nous ferons face à une grande révolution sur la Terre… Nous ferons face éventuellement à des mouvements de masses absolument incroyables, où les humains, d’une part ceux qui seront très spiritualisés et naïfs, verront dans ces êtres une forme de divinité, et d’autre part des êtres qui seront suffisamment attirés par ces expériences ou par ces intelligences pour vouloir partir avec elles ! L’être humain doit savoir et comprendre, que c’est luimême, dans sa fusion de conscience, qui doit faire le partage des choses et qu’il ne doit jamais se laisser imposer de l’extérieur, quoique ce soit !

Si nous nous laissons imposer des choses par l’être humain et que nous les gobons, comme nous l’avons fait pendant l’involution, imaginez-vous ce que nous pouvons gober de ce que d’autres intelligences sur le plan astral, sur le plan éthérique, ou sur le plan physique peuvent nous faire gober ! C’est absolument inouï ! .