Mondes visibles et invisibles


- L’évolution de la conscience éliminera la conception psychologique de l’invisible que l’être humain a entretenue depuis son incarnation dans la matière. Cette révolution de la conscience aura des conséquences profondes pour l’évolution de la civilisation terrestre. La Genèse du Réel p.375

- L’évolution de la Terre n’est pas simplement du domaine de l’homme matériel, mais aussi de races évoluant sur d’autres plans de réalité. La Genèse du Réel p.363

Bernard de Montréal :  La plus grande illusion de l’être humain sur la Terre, est qu’il croit que le Réel se termine avec les murs de la matière. L’être humain ne réalise pas que le Réel commence après les murs de la matière… L’être humain ne réalise pas encore, combien grand est le Cosmos et combien grand est l’être humain.

L’être humain se pense lui-même comme étant un corps physique, avec des yeux, des cheveux, des jambes etc. mais c’est une enveloppe ça ! L’être humain est autre chose et cette autre chose qu’il est, qui est invisible et dont il n’a pas conscience, est en contact aussi avec autre chose qui est également invisible et dont il n’a pas conscience, et si cette autre chose-là est un Ego mort, qui évolue dans des sphères sombres et qui entre en contact avec cet être là, à ce moment-là cet humain peut être retardé dans son évolution par cet Ego et il ne le sait pas.

Il y a des gens qui souffrent de malaises depuis des années, ils ne se comprennent pas, ils savent qu’il y a quelque chose en eux qui ne fonctionne pas bien, ils ont toujours l’esprit négatif, l’esprit négatif, négatif… il n’y a rien de positif qui sorte de leur bouche et ces gens-là ne sont pas responsables de ce qu’ils sont, mais ils ne savent pas qu’il y a, sur d’autres plans vibratoires, des entités qui se servent d’eux pour leur propre évolution, et c’est à ce moment-là, à ce point-là que certains types d’éducateurs, des psychologues par exemple, pourraient énormément bénéficier de ces petites connaissances auxquelles on n’a pas accès par l’intelligence, par l’intellect, de ces petites connaissances qu’on appelle occultes. Il y a des gens qui, dans leur maison ressentent des présences, et il y a des présences qui sont plus présentes que dans d’autres cas parce que justement, ces gens là ont une certaine sensibilité que d’autres ne possèdent pas, mais il y a des gens dans l’invisible tout partout, il y en a partout ici, mais les gens ne les sentent pas, alors ils ne les réalisent pas. Avec le temps peut-être que vous pourrez les voir, avec le temps peut-être que vous pourrez les discerner, votre vision astrale se développera, et si vous communiquez mentalement peut-être qu’on vous donnera une réponse, mais sachez que les mondes s’interpénètrent.

Alors si vous les sentez parce que vous avez certaines facultés extrasensorielles, il ne faut pas que vous vous cassiez trop la tête avec ça, parce qu’avec le temps vous pourrez les voir, et en attendant, faites en l’expérience, essayez de ne pas être trop nerveux : Ils ne peuvent pas vous faire de mal, et si on vous habitue pendant dix ans, quinze ans à sentir une présence dans la maison, vous développez une certaine résistance émotive à l’invisible, et un jour, lorsque le temps sera venu pour d’autres expériences, vous aurez été préparé...»


L’être humain est extrêmement influençable, tant sur le plan matériel que sur les autres plans, la preuve : Quand vous vous couchez le soir et puis que vous rêvez, vous êtes sur les autres plans, quand vous rêvez vous êtes sur un autre plan, alors dites-vous que ce plan que vous visitez inconsciemment la nuit existe, vous ne le voyez pas mais il existe, vous vous en rendez compte quand vous dormez parce que vos facultés matérielles sont diminuées, mais dites-vous qu’il y a des êtres qui vivent sur ces plans, d’une façon permanente, et qui s’occupent à retarder l’évolution de l’être humain, et à ce moment-là vous comprendrez combien est important le problème de la psychologie humaine, la psychologie de l’âme.

Savoir ce que c’est l’âme ! Ce n’est pas un mystère l’âme ! Il a beaucoup de choses à apprendre l’être humain, beaucoup de choses…

Ce qui nous empêche nous, les humains sur le plan matériel, de développer une conception suffisamment vaste et suffisamment précise et profonde pour comprendre le phénomène humain, c’est que nous n’avons jamais accepté - probablement à cause de notre orgueil intellectuel qui est le résultat de la pesanteur de nos sens sur notre esprit - n’avons jamais accepté que derrière la matière il y ait des mondes… Des mondes extrêmement évolués, d’où vient l’être humain, d’où nous venons en tant qu’esprits, et nous n’avons jamais réellement compris le phénomène de l’Esprit ou la nature de l’Esprit, nous employons le terme esprit à gauche et à droite pour des raisons philosophiques, mais qu’est-ce que ça implique le mot Esprit ? Qu’est-ce que ça veut dire l’Esprit ?

L’Esprit c’est une énergie qui est totalement unidimensionnelle, et qui est en dehors du corps matériel, il n’est nulle part vis-à-vis du corps matériel. Nous avons souvent tendance à dire que l’Esprit est là… mais l’Esprit n’est pas ici ou là, c’est une énergie qui est là, et cette énergie fait vibrer le matériel et cette énergie qui est là, lorsqu’elle est mise en vibration par d’autres énergies, d’autres Forces que nous appelons l’Intelligence, crée un effet sur le plan matériel qui automatiquement ouvre les centres de l’être humain, ces centres étant liés au Mental inférieur, au corps astral, et ainsi de suite, à toute sa machinerie psychique, son système psychique ».

Mondes parallèles

 Les mondes parallèles… D’abord ce n’est pas mon expression, c’est une expression quasi scientifique qui a été développée dernièrement par un homme qui essaie de comprendre l’Univers et les étoiles. Quand l’être humain essaie de comprendre quelque chose qu’il ne comprend pas, il jette d’abord une théorie et puis il essaie de comprendre cette théorie-là, et quand ça se tient, il en jette une autre et ainsi de suite, comme cela il procède par élimination et il commence ainsi à mettre fin à la question, mais je vais vous dire, je vais vous expliquer ce que le scientifique veut dire par mondes parallèles : Alors premièrement, les mondes parallèles ça n’existe pas !

Il n’y a aucune parallèle dans l’Univers, quand on emploie le terme parallèle, il s’agit en fait de deux choses dans le mental, c’est d’abord une comparaison de plans, puis c’est une juxtaposition de valeurs, et si on parle de comparaisons quand on parle des mondes parallèles on essaie de comprendre, d’établir des lois pour expliquer des Lois Cosmiques, mais on le fait toujours en vertu de lois que nous connaissons sur le plan matériel, alors si par exemple on parle du photon sur le plan matériel et qu’on l’explique d’une certaine façon et qu’on veut comprendre le comportement du photon par exemple au niveau d’un univers parallèle, on va être obligé d’expliquer les émissions photoniques en relation avec des paramètres de structure, de mouvements et de temporalité qui correspondent à nos lois d’énergies ».

Mais dans les univers parallèles - selon les termes employés par les scientifiques - l’énergie ne se comporte pas par vélocité, la vélocité n’existe pas dans les mondes parallèles, la vitesse existe, mais pas la vélocité, il n’y a aucune accélération, il y a un échange instantané entre un champ d’énergie et un autre, et toutes les valeurs électriques sont interchangeables en valeur lumineuse, de sorte que dans un univers parallèle la gravité n’existe pas, mais elle peut servir à établir des liens de station avec le plan matériel. Si on emploie des théories pour expliquer les trous noirs par exemple, ces théories-là font partie d’une perception intelligente, intuitive, adaptée à notre cerveau, mais ces théories-là ne font pas partie d’un agencement total de la compréhension des Lois Cosmiques en relation avec notre cerveau, notre cerveau ce n’est que de la machinerie ! La science ne provient pas du cerveau.

L’être humain a de la difficulté à comprendre ce qui existe au-delà de ses facultés sensorielles normales, et ça c’est normal, nous vivons dans un espace clos et nous n’avons pas la vibration en général, pour nous projeter d’une façon stable, d’une façon normale, d’une façon plaisante dans des mondes qui sont « parallèles » au nôtre, mais qui, à cause de leurs dimensions suprasensibles, sont régis par des Lois qui les protègent.

Nous avons également des Lois qui nous protègent, chaque plan, chaque monde, chaque Univers clos a ses propres Lois et ces Lois sont très rigides, elles sont fixes, ce sont les Lois physiques et si ces Lois n’existaient pas, il n’y aurait pas de possibilité pour l’être humain d’évoluer sur le plan matériel physique, parce que l’être humain à cause de son esprit, à cause de son âme, tend toujours à retourner à sa source, à son origine. Si les Lois de la matière n’étaient pas établies de la façon que nous connaissons, c’est-à-dire de la façon dont nous les sentons, de la façon dont elles nous emprisonnent, l’être humain aurait tendance à mourir facilement, et l’être humain ne doit pas mourir facilement parce qu’il doit faire l’expérience de la vie matérielle, afin de donner aux autres aspects de lui-même, qu’on appelle par tradition : l’âme, et l’Ego, une capacité d’évolution qui fait partie d’un plan plus vaste d’évolution au niveau de la Galaxie.

A chaque niveau de l’Universel, il y a des niveaux d’espace et de temps. Sur le plan physique, sur le plan matériel, nous avons un espace qui est conditionné par le temps psychologique de l’être humain, mais l’être humain ne vit pas le temps Réel, il vit un temps qui est approximativement équivalent dans la longitude de la Lumière à la quantité d’énergie qui pénètre dans ses neurones à chaque instant de sa vie. Sur le plan de ce que l’on appelle aujourd’hui l’immatériel, le temps est beaucoup plus vaste, ce qui est espace pour nous ici sur le plan physique, dans les autres dimensions c’est le temps. C’est une des raisons pour laquelle l’être humain a beaucoup de difficultés à concevoir - surtout les scientifiques - qu’une civilisation avancée puisse voyager à partir d’une planète qui est localisée dans la Galaxie à 40 millions d’années-lumière par exemple, et venir ici dans une période très courte.

Ils sont loin, c’est-à-dire selon notre concept humain de la distance, mais les civilisations qui sont à l’extérieur de notre espace-temps n’ont pas le problème de la distance, le problème de distance n’existe pas pour eux parce que lorsqu’ils se déplacent d’un plan à un autre, autrement dit d’un Univers à un autre, ils doivent juste changer de plan vibratoire, alors le problème de distance n’existe plus parce que le problème spatial n’existe pas, ils changent les vibrations de leur système de transport, automatiquement les vibrations de leurs propres corps physiques sont altérées et ils se mettent en relation vibratoire avec notre système ici et il y a ce qu’on appelle un "découchement" parallèle qui se fait ce qui leur permet de voyager dans la Galaxie à très haute vitesse, d’ailleurs le concept de vitesse n’existe pas au niveau des soucoupes volantes.

La vitesse, le concept que nous avons de la vitesse sur le plan physique, ce qui nous est enseigné dans les universités est un concept vectoriel, c’est un concept qui nous permet d’établir une relation entre le temps psychologique humain et le déplacement qui s’effectue à l’intérieur d’une zone quelconque. 

Mais pour ces intelligences, ces peuples, ces races qui voyagent de leur planète à la nôtre - ils ne conçoivent pas le concept de la vitesse comme nous, bien que leurs systèmes soient manipulés par des moyens mécaniques qui varient suivant les civilisations, le tout dans sa modulation est attribué aux changements vibratoires - ce sont les changements vibratoires qui leur permettent de passer d’une couche éthérique à une autre couche éthérique pour enfin arriver dans notre zone ici, à se matérialiser s’ils le veulent, ou à demeurer dans l’éthérique en suspension.
Du reste dans plusieurs cas de personnes qui sont entrées en contact visuel avec ces races extraterrestres, ils s’aperçoivent que lorsqu’ils partent, ils partent tout d’un coup, hop ! Ils ne sont plus là, ou bien quand ils apparaissent, ils apparaissent d’une façon très spontanée, c’est-à-dire qu’ils passent d’un plan vibratoire éthérique à un plan matériel physique et c’est pour cela qu’il y a ce phénomène de dématérialisation. On les voit souvent aussi apparaître dans un éclat de lumière, puis ils disparaissent également dans un éclat de lumière, parce que dans le monde éthérique, sur le plan éthérique, ce que j’appelle plan éthérique présentement, parce que c’est un terme qui est connu, que l’on entend un peu partout dans le monde, surtout dans le domaine ésotérique, mais le plan éthérique est un plan où l’oxygène est parfaitement instable. La science n’a pas découvert l’instable, l’oxygène instable, pas encore. Lorsque nous avons un élément sur le plan physique, sur le plan éthérique ou sur les différentes couches vibratoires, les éléments existent également sur les autres plans et on peut trouver ces éléments-là à tous les niveaux de vibrations .

Quatrième dimension et besoin de centricité

La 4ème dimension, c’est une intuition intellectuelle humaine qui permet à l’être humain de réaliser qu’il y a quelque chose d’autre en dehors des 3 dimensions de l’espace.

La 4ème dimension est valable en tant que concept et elle existe en tant que réalité, mais elle n’est pas compréhensible au niveau humain, parce que l’être humain pense… Pour comprendre la 4ème dimension qui est d’ailleurs directement liée à l’infinité, il faut être dans un état de réception vibratoire au niveau du cerveau de telle sorte que le cerveau sert à ce moment là, à véhiculer l’énergie nécessaire pour comprendre les relations qui existent dans cette dimension, entre la Conscience Pure et la créativité qui doit prendre place.

Autrement dit, la 4ème dimension c’est une infinité de possibilités, mais qui sont instantanément arrêtées pour permettre une concrétisation de l’expérience. Le problème de l’être humain aujourd’hui, je dis problème en ce sens que l’être humain ne peut pas encore voir ou comprendre que tout ce qui existe en dehors de la conscience humaine - quand je dis de la conscience humaine, je dis de la conscience intellectuelle de l’être humain - tout ce qui existe en dehors de cette conscience donc, ne peut lui parvenir que par l’intuition, mais on ne peut rien faire avec l’intuition, parce que l’intuition est trop lente, l’intuition n’est pas assez compacte, et la raison pour laquelle elle n’est pas assez compacte, c’est parce que le corps mental humain n’est pas encore en harmonie vibratoire totale avec le supramental qui est la Conscience Universelle, qui est ce que les gens appellent la Conscience Cosmique.

La planète Terre est totalement contaminée par la pensée et l’émotion, et l’être humain - quand je dis l’être humain, je dis l’individu, je ne parle pas de la collectivité des nations, l’être humain en tant qu’individu, qu’il soit en Afrique, en Amérique du Sud, en Europe, qu’il soit n’importe où - l’être humain donc qui sortira de cette "boue", qui réussira à vivre en dehors de cet égrégore, connaîtra tout ce qu’aujourd’hui les humains, surtout les occultistes ou les ésotéristes, tout ce que les êtres humains essaient de comprendre, tout lui viendra avec très grande facilité et sans effort pour le développement de ce que j’appelle la centricité. »

« Nous devons comprendre des principes fondamentaux de la mécanique, de la mécanicité de l’esprit, nous devons comprendre comment fonctionne l’esprit, quelles ont les Lois de l’esprit, quelles sont les Lois de la pensée, comment fonctionne l’émotion, quelles sont les Lois de la forme, pourquoi la forme a une si grande emprise sur l’émotion de l’être humain, pourquoi la forme brouille l’esprit de l’être humain, pourquoi la forme empêche l’intellect de l’être humain de comprendre d’une façon objective et totalement détachée de lui-même, ce qu’il doit faire ou ce qu’il doit connaître.

Le problème de la centricité est un problème qui est directement lié à la forme qui emprisonne l’être humain à tous les niveaux de son expérience, et pour que l’être humain se conscientise dans le supramental, il doit dépasser petit à petit ces formes, et c’est lorsqu’il apprend à dépasser ces formes que la centricité se développe, qu’il devient de plus en plus sûr d’être sûr, et que la conscience, c’est-àdire le contact avec les plans supérieurs se raffermit, se définit, devient précis et éventuellement amène l’être humain à pouvoir regarder dans l’avenir, à connaître les autres humains, et à se connaître parfaitement.

Il n’y a pas de formule magique… L’être humain doit vivre son expérience, le phénomène de la conscientisation de l’humain, de la pénétration du Supramental dans l’être humain, a un niveau où l’être humain doit dépasser les formes spirituelles pour rentrer dans la Conscience Pure, nécessite automatiquement chez lui la destruction de la forme, surtout la forme qui siège dans le mental et la forme qui siège dans l’émotion, et qui deviennent avec les années une sorte de ciment qui empêche l’être humain de communiquer avec les autres plans supérieurs.

Les fausses formes, les fausses émotions, les pensées subjectives, tout ce qui est négatif, tout ce qui retarde l’être humain, tout ce qui est fondé sur la crainte, doit être dépassé, et ce dépassement se fait au fur et à mesure que l’être humain en prend conscience, et la force pour briser ces formes, les rompre, les diminuer, diminuer leur emprise sur soi fait partie de la souffrance, de cette transformation que doit vivre l’être humain au fur et à mesure qu’il entre en contact avec des niveaux de plus en plus puissants d’énergie. La Conscience, cela n’a pas de fin ».

Vies terrestres invisibles

L’être humain tel qu’il est aujourd’hui - à la fin de l’involution et au début de la création et de l’évolution d’une race nouvelle - a été mal éduqué… Il a été mal éduqué parce qu’il a été éduqué par des humains qui avaient avec l’Intelligence, le même rapport que lui-même, c’est-à-dire que son éducation était totalement horizontale, et cette horizontalité l’empêchait de savoir, et si un humain parle à un humain et qu’il ne sait pas, automatiquement, ce que recevra cet humain ce ne sera pas de la Connaissance mais ce sera une forme d’éducation quelconque, et lorsque cette éducation se multiplie et affecte pendant des siècles et des siècles toute une humanité, il est évident que quelles que soient les conditions de l’involution ou de l’évolution de l’être humain, il ne peut jamais être totalement ce qu’il est.

C’est parce que l’être humain a mal compris les Mondes Invisibles qu’il a perdu la faculté de voir dans ces Mondes invisibles et qu’il a aussi perdu la faculté de se servir de l’énergie de ces Mondes Invisibles, pour opérer sur le plan matériel et transformer sa vie ou la matière, et sur la Terre il y a des formes de vie qui sont invisibles à l’être humain. Tous les royaumes de la Terre : Le royaume minéral, le royaume végétal, le royaume animal, le royaume humain sont contrôlés par d’autres plans invisibles. Ce sont les intelligences invisibles qui travaillent sur ces plans, qui ont donné à la Terre sa beauté, qui ont nourri la Terre de différentes forces, soit des forces volcaniques ou toutes les autres forces que nous connaissons .

Et lorsque l’être humain sera dans l’éther, lorsque l’humain pourra sortir facilement avec son corps éthérique, il pourra rencontrer ces intelligences et parler avec elles, un langage qui n’est pas un langage français, mais un langage tout de même et qui lui permettra de comprendre les lois de la Terre, et c’est à partir de ce moment-là que nous dirons que l’être humain peut devenir et deviendra maître de la nature.

Le monde des plantes par exemple, est contrôlé par des intelligences inférieures mais qui sont très plaisantes, comme il y a des intelligences plaisantes qui s’occupent du monde animal plus évolué. La plante a un corps vital, elle a un corps éthérique, mais il est très, très imparfait, elle a un très petit corps astral, très, très imparfait : D’ailleurs si vous mettez de la musique à une plante elle va réagir à la musique, parce qu’elle a un corps astral. L’animal lui, a aussi un corps astral et il a un corps mental un petit peu développé, il y a des animaux qui ont un corps mental un petit peu plus développé, les singes etc. L’être humain a un corps mental beaucoup plus développé, et l’être humain de demain, celui de la 6ème race aura un autre corps mental encore plus développé, c’est ça la différence, et l’humain de la 7ème race aura un corps mental encore plus développé ! Il y a également des intelligences moins plaisantes qui s’occupent de l’évolution de l’être humain…

Il se produit un phénomène absolument ahurissant, c’est que plus nous montons sur l’échelle de l’évolution, nous partons du minéral, nous allons au végétal, puis nous allons à l’animal, les entités, les intelligences qui s’occupent de ces mondes sont plaisantes, ce sont de bonnes intelligences, mais aussitôt que nous tombons dans le royaume humain, nous nous apercevons qu’il y a des intelligences très négatives qui s’occupent de l’être humain comme il y a des intelligences très positives, et c’est ça la différence entre l’être humain et le royaume inférieur : Dans le monde du minéral, de la plante, et de l’animal il n’y a pas de mal !

Aussitôt que nous tombons dans le monde de l’être humain il y a du mal ou du bien, pourquoi ? Parce qu’aussitôt que l’être humain vit sur la Terre, son expérience est enregistrée sur d’autres plans, et quand il meurt et qu’il retourne sur les plans de la mort il est en service, il fait quelque chose, et qu’elle est l’activité des morts quand ils sont morts ?

C’est de se mettre en contact le plus possible avec les vibrations de l’être humain, soit pour le faire évoluer soit pour le retarder, jusqu’au jour où l’être humain, à cause de la fusion, à cause du contact entre lui et l’Intelligence Universelle, ne sera plus contrôlé pour le bien ou pour le mal à partir de ces plans, mais sera lui-même intégré à cette énergie et fera partie intégrale de cette énergie alors il sera cette énergie, et cette énergie sera Un avec lui. Si l’être humain est en contact avec des Forces ou des Intelligences ou des entités du Monde des esprits et que ces Forces sont évoluées, le mal est moins grand, mais s’il est en contact avec des Forces ou des entités qui ne sont pas évoluées, le mal est grand et il devient même dangereux.

Par contre, si l’être humain est en contact avec les champs d’énergie de l’Intelligence Universelle, avec le Principe de l’Intelligence Universelle, il sera opéré avec le temps une transformation vibratoire en lui, qui éliminera les facultés qui ont fait de lui un être subjectif, pour lui raccorder des facultés qui feront de lui un être objectif ou un être dont la conscience est universalisée par le fait que son rapport avec ce champ d’énergie devient totalement vibratoire, plutôt que psychologique. Les gens vont comprendre au cours des années qui viennent, que l’être humain a une relation très étroite avec l’invisible, mais on est encore prisonnier de nos corps physiques, on n’a pas encore le pouvoir de se servir de notre vision interne, de connaître ceux qui travaillent avec nous dans ce qu’on appelle l’invisible, parce que l’invisible ça n’existe pas… l’invisible est aussi visible à l’être humain que le physique, seulement il faut avoir les yeux, les lunettes nécessaires pour le voir, et lorsqu’on entre en contact avec l’invisible et qu’on communique avec l’invisible, on s’aperçoit que l’humanité est dans une très sérieuse situation… 

Que les gens ne connaissent pas les données physiques, cosmiques de la condition de l’humanité, c’est normal parce que les gens sont inconscients, mais que les gens ne puissent pas sentir qu’il vient graduellement des évènements qui doivent changer, altérer, la conscience de leur propre vie interne pour leur permettre éventuellement d’avoir accès à ces autres niveaux d’intelligences et d’énergies qui font partie de notre vie, de notre Cosmos et de notre Univers, ça c’est une tristesse pour beaucoup de gens. Le problème fondamental de l’être humain c’est son intellect, parce que son intellect donne naissance à l’orgueil, et tant qu’il a de l’orgueil il ne peut pas se permettre de croire qu’il y a derrière sa vie matérielle physique, quelque chose de très essentiel, de très substantiel, de très réel, quelque chose qui est la Réalité !

Il y a plusieurs façons de parler d’un problème, moi j’ai plutôt tendance à regarder le phénomène de la Terre d’un point de vue scientifique, plutôt que de le regarder d’un point de vue spirituel, je concède le point de vue spirituel mais derrière le point de vue spirituel, derrière la forme spirituelle, il y a toujours un point de vue scientifique parce que tout dans le Cosmos est organisé avec Intelligence, et la science, c’est la compréhension ordonnée de l’Intelligence.

Alors si nous parlons de la Terre, si nous parlons du globe terrestre d’un point de vue ésotérique, et qu’on ne regarde pas suffisamment d’un point de vue totalement froid le point de vue de l’Intelligence, à ce moment-là on peut facilement tomber dans une sorte d’infantilisme psychologique, je vais vous donner un exemple : Si nous regardons le phénomène du volcan, qu’est-ce que c’est qu’un volcan ?

D’un point de vue cosmique, pas simplement d’un point de vue de géomorphie terrestre ou de géologie terrestre - pour un géologue, un volcan c’est une condition intérieure de la Terre qui a besoin d’une soupape et ainsi de suite… bon, mais si nous regardons un volcan d’un point de vue cosmique - nous nous apercevons que le volcan c’est une cave, c’est une cave à l’intérieur de laquelle vivent et évoluent des forces, des forces intelligentes, et ces forces intelligentes sont très responsables sur le globe et ont une activité très importante, car c’est elles qui contrôlent la tension barométrique des fluides éthériques et telluriques de la planète, et si ces intelligences n’étaient pas à l’intérieur de ces feux, autrement dit, si ces intelligences n’étaient pas dans la conscience atomique du feu volcanique, la Terre ne pourrait pas subir le magnétisme intense qu’elle reçoit des autres planètes, et il y aurait une sorte de perte de force vitale tellement grande, qu’éventuellement la Terre deviendrait un désert, la Terre deviendrait une surface totalement volcanique.

C’est exactement ce qui se produit dans le Cosmos, parce que si vous me demandiez pourquoi il n’y a pas de vie sur la Lune ? Pourquoi sur la planète Vénus il n’y a pas de vie végétale ? Pourquoi sur les autres planètes il n’y a pas de vie végétale ? Pourquoi les sondes spatiales nous indiquent une sorte de géomorphie morte, une sorte de vie désertique ? Mais c’est justement parce que ces intelligences ne sont pas là ! »

Le Plan Astral ou Monde de la Mort :

 La question de la réalité, de la réalité matérielle, de la réalité des autres plans... la question est toujours mal posée, la question est toujours mal comprise parce que c’est une question. Le problème des illusions c’est la même chose, les gens ne comprennent pas ce qu’est une illusion, c’est réel une illusion ! Les gens pensent qu’une illusion ce n'est pas réel, la première erreur est là : Une illusion c’est bien réel. »

Seulement une illusion, c’est une forme d’énergie qui retarde l’évolution. La meilleure façon de comprendre ce qu’est une illusion, c’est de réaliser que c’est une forme d’énergie qui retarde l’évolution d’un individu, d’une société, d’une race, ou d’une Planète. L’Intelligence fait partie de l’évolution, mais l’application, la manifestation de l’Intelligence à travers les formes des illusions de l’être humain, retardent l’évolution. Il y a illusion lorsque l’être humain est pris dans la valeur émotive de la forme, s’il n'est pas pris dans la valeur émotive d’une forme alors que ce soit une expérience, que ce soit de la matière, que soit n’importe quoi, à ce moment-là il ne vit pas l’illusion de la forme, ce ne sont pas les formes qui sont mauvaises, ce sont les illusions des formes qui sont mauvaises.

Prenons le monde de l’Astral - ou monde de la mort - c’est un monde qui est vivant, qui est mémoire, et c’est un monde extrêmement varié, il y a des hauts et des bas dans ce monde, il y a des plans très élevés où les intelligences sont très positives et il y a également des plans très bas où les intelligences sont réellement très, très négatives ! Et l’individu, lui, qui est canal de cette information, devient le pion de cette intelligence - de cette sorte d’intelligence - et automatiquement comme il devient le pion de cette intelligence, elle suscite en lui des émotions spirituelles qui lui permettent de continuer son travail pour une évolution quelconque de l’humanité, et souvent c’est un travail qui est très valable, comme cela peut être un travail qui malheureusement ne soit pas valable comme dans le cas par exemple des gens qui reçoivent des informations des plans très bas de l’Astral et qui sont poussés à commettent des actes de folie…

Alors autant un être humain peut être amené à la folie par des intelligences qui viennent des bas niveaux du monde des esprits, autant un être humain peut créer des œuvres très grandes s’il reçoit des informations venant du monde des esprits élevés. Mais, que ces intelligences soient négatives ou positives, l’être humain devra un jour reconnaître que le plan Astral n’est pas un plan d’Intelligence, c’est un plan d’expériences, et que c’est le plan mental qui est le plan de l’Intelligence, l’être humain devra reconnaître un jour que pour avoir accès au plan mental, autrement dit pour avoir accès au plan de l’Intelligence Pure - un plan qui n’est pas souillé par l’expérience, ni limité par l’expérience - l’être humain doit réorganiser complètement son mental, et revoir et reconstituer sa façon de penser et de recevoir la pensée.

C’est très intéressant le Monde de la mort : Parce que les gens n’ont jamais compris réellement ce qu’est la mort. C’est très intéressant la mort, mais c’est intéressant dans ce sens que, il faut bien la comprendre pour ne pas en être affecté, et je sais aujourd’hui et je le dis aujourd’hui, un jour l’être humain le saura également et il réalisera que le Monde de la mort est le monde qui sous-tend le monde de la vie mentale de l’être humain et de la vie émotionnelle de l’être humain. Autrement dit, l’être humain aujourd’hui est en relation vibratoire et karmique avec le Monde de la mort et c’est ceci qui a créé ce que l’on appelle l’involution. Le monde de la mort est contenu dans le cerveau de l’être humain ! Autrement dit il se situe dans le cerveau de l’être humain, éliminez tous les humains de la surface de la Terre, ou conscientisez toute la population humaine, et le Monde de la mort disparaît !

Alors, tant que le Monde de la mort existe dans le mental de l’être humain, de chaque humain, et tant que l’être humain n’est pas conscient de son intelligence, il est assujetti à l’expérience du Monde de la mort dans son mental, et la connexion entre ce plan d’énergie et son mental devient la connexion de l’Astral avec l’humain et c’est ce qui l’induit en erreur. Aussitôt que l’être humain connaît le mécanisme de son mental, et qu’il est capable de faire la juste séparation entre des pensées fictives et des pensées réelles, il neutralise dans son mental le Monde de la mort, c’est-à-dire qu’il neutralise dans son mental, la mémoire, et automatiquement il est dans son intelligence.  

Le Monde de la mort est une mémoire, et automatiquement il est une illusion expérimentale, expérientielle. Parce que tout ce qui n’est pas dans le Réel est illusion et que l’intelligence qui est mémorisée, autrement dit la mémoire qui est active et créative sur le plan du mental humain - à travers la conscience astrale de l’être humain - automatiquement l’informe en fonction d’une mémoire que l’être humain lui, peut reconnaître, alors automatiquement il y a liaison entre l’activité d’une mémoire qui est séparée de l’expérience humaine, et l’activité d’une mémoire qui est revenue, qui est sortie du corps matériel, mais qui existe encore en tant qu’énergie, et l’être humain doit un jour détruire cette énergie, et lorsqu’il détruit cette énergie, il est évident, il est réel de dire que l’être humain n’est plus en contact avec le Monde de la mort, mais tant que l’être humain n’est pas capable de séparer la pensée gratuite qui lui est émise, de la pensée créative que lui, peut créer, le Monde de la mort existe et c’est ce qui crée la mort sur la Terre.

Les Lois de la mort sont apparentées aux Lois de la psychologie humaine et je vais vous dire plus, je vais vous dire que les Lois de la mort sont la fondation même de la psychologie humaine ! Tant que les psychologues n’auront pas compris les Lois de la mort, ils n’auront pas compris les Lois de la psychologie humaine, et ils seront automatiquement obligés de faire de leur mieux ou de faire de leur pis… s’ils font de leur mieux ils maintiendront un équilibre entre le monde de la mort et le monde de la vie matérielle, s’ils font de leur pis, ou s’ils sont incapables de traiter une situation, le Monde de la mort deviendra de plus en plus puissant dans le cerveau de l’être humain, et éventuellement l’être humain perdra son esprit, c’est-à-dire qu’il perdra le petit peu de contact qu’il possède avec la Lumière.

Le Monde de la mort, la mécanicité du Monde de la mort, est infrastructurelle à la psychologie humaine terrestre mondiale. Les quelques grands psychiques, les quelques grands hommes - Rudolf Steiner - les quelques grands hommes qui ont constaté ce fait - Kardec dans ses multiples expériences - ont réalisé que c’est impossible de recevoir de l’information venant du Monde de la mort, qui soit constamment et de façon continue, véritable. Pourquoi ?

Parce que le Monde de la mort se sert d’un peu de vérité pour dominer l’esprit humain, afin de faire pénétrer ensuite un peu de mensonge pour confondre les êtres : Ce sont les lois du Monde de la mort. Par exemple si un être humain s’aventure dans le monde de l’âme, dans le Monde Astral, qu’il va sur les hauts plans de l’Astral, sur les hauts plans de l’âme, les vibrations sont hautes, donc pour lui, il est dans le ciel… s’il va sur les bas plans de l’Astral, les vibrations sont très basses, les structures, les formations qui sont en harmonie avec ces vibrations coïncident avec des mondes qui sont très, très, très laids, qui font partie de l’inconscient humain, du rêve humain ou de l’imagination humaine, mais c’est le différentiel vibratoire des énergies qui créent le différentiel organique et symbolique des mondes astraux que nous vivons, ou que nous connaissons par le biais de notre imagination ou que nous connaissons dans le rêve, et qui sont manifestés sur le plan matériel à travers l’imagination créative de l’être humain.

Dans l’astral, regarder par en bas ou regarder par en haut, cela ne veut rien dire, parce que le bas et le haut sont simplement des notions spatiales qui sont enregistrées dans notre cerveau en fonction de notre équilibre, le haut et le bas n’existent pas dans le Cosmos. Il y a différentes vibrations, il y a des vibrations plus hautes ou plus basses, autrement dit des vibrations qui contiennent beaucoup plus de Feu que d’autres, et ce sont les hautes vibrations qui nous font parler de haut et ce sont les basses vibrations qui nous font parler de bas. Tout comme les points cardinaux dans l’Astral qui représentent les extrémités des Univers locaux, alors dans l’astral Ouest il y a une condition vibratoire qui est particulière, dans l’astral Nord aussi et ainsi de suite, dans le Sud et dans l’Est c’est la même chose .

Si vous êtes en communication avec des êtres qui sont dans l’Astral et que vous leur parlez de l’Astral Est, Nord, Sud ou Ouest, vous verrez qu’ils ont différentes intelligences, parce que dans le monde Astral tout ce qui est basse vibration est dans l’Astral Ouest, tout ce qui est haut en vibration est dans l’Astral Sud, tout ce qui est très, très enfantin, qui n’est pas préparé, tout ce qui manque d’expérience est dans l’Astral Nord, et tout ce qui est en voie de sortie de l’Astral, est vers l’Astral Est.

C’est pourquoi c’est le plus beau de l’Astral, le plus beau des mondes astraux, si jamais vous allez dans le haut astral, demandez à quelqu’un de vous expliquer où vous êtes au niveau des coordonnées, et on vous dira que vous êtes dans l’Astral Est. Un être humain qui crée quelque chose de bien perçoit une vibration astrale de haute vibration, un être humain qui fait quelque chose de laid perçoit une vibration astrale de basse vibration, autrement dit il y a une relation entre la matière et l’Astral, autrement dit il y a une relation entre la matière et le monde de la pensée créative, manipulée par les Intelligences que nous appelons Sataniques ou Lucifériennes.

Nous sommes des humains, nous comprenons par le biais de la forme - la pensée est une forme et la pensée contient une émotion - et si le Monde des esprits veut instruire l’être humain dans une qualité quelconque de sa relation avec lui, jamais le Monde des esprits ne pourra totalement et parfaitement instruire l’être humain, parce que le Monde des esprits est sujet à des Lois d’évolution et à des contrôles de connaissance autant que l’être humain sur le Plan Matériel, alors autant l’être humain est prisonnier de l’espace, autant le Monde des esprits est prisonnier du temps, et lorsqu’une entité est prisonnière du temps, il lui est absolument impossible de savoir.
Alors aujourd’hui vous êtes dans le matériel, votre esprit est dans le matériel, si un jour vous mourrez, la partie mentale de votre esprit s’en va dans les Mondes de la Lumière, et la partie astrale de vous qui est mémoire s’en va dans le Monde de la mort, et automatiquement, même si vous avez un enfant que vous avez aimé ou une relation que vous avez aimée, vous serez assujetti dans ces mondes-là, à des Lois, mais vos enfants ne prendront jamais conscience de l’aspect draconien de ces Lois. Et automatiquement vos enfants continueront le rythme, continueront l’association que les humains font depuis des siècles avec le Monde de la mort pour ne trouver que quoi ?

Que des enseignements superflus ! Des enseignements qui n’ont jamais mené l’être humain à la connaissance !

Parce que c’est l’Intelligence qui peut expliquer à l’être humain tous les plans de la Vie. Si l’être humain est en contact avec l’Intelligence, s’il a un contact direct avec cette Intelligence, il peut comprendre facilement le Monde de la mort, et si il veut pour une raison quelconque aller dans le Monde de la mort, il sera dirigé par cette Intelligence, il ne sera jamais affecté par le monde de la mort. Tout le reste, la liberté dont on parle aujourd’hui, c’est un miroitement, c’est une tentation, c’est une forme, créée par le Monde de la mort pour maintenir l’humain dans la domination. Parce qu’aussitôt qu’un être humain vit sur la Terre, son expérience est enregistrée sur d’autres plans, et quand il meurt et qu’il retourne sur les plans de la mort, il est en service, il fait quelque chose, et qu’est-ce que c’est l’activité des morts quand ils sont morts ?

C’est de se mettre en contact le plus possible avec les vibrations de l’être humain, soit pour le faire évoluer, soit pour le retarder, jusqu’au jour où l’être humain à cause de la fusion, à cause du contact entre lui et l’Intelligence Universelle, ne sera plus contrôlée pour le bien ou pour le mal, à partir de ces plans mais sera lui-même intégré à cette énergie et fera partie intégrale de cette énergie, il sera cette énergie et cette énergie sera un avec lui ».

Le Triangle des Bermudes :

Le Triangle des Bermudes c’est un autre domaine dans l’expérience humaine qui est souvent sujet au rire, bien qu’il y ait des gens qui prennent la situation très sérieusement, il y a eu des expériences qui ont été enregistrées, mais là encore, l’être humain n’est pas prêt à accepter l’inévitable ou à comprendre ce qui est au-delà de son sens matériel, on veut toujours amener ce qui est extrasensoriel à un contrôle psychologique, scientifique, humain, mais c'est totalement ridicule parce que cela fait partie d’une autre dimension.

L’Astral, pour les gens qui le savent, a un contrôle très net dans le Triangle des Bermudes, et le Triangle des Bermudes sera un point de pénétration des Forces Astrales matérialisantes, dans le monde Occidental. Je ne vais pas employer le terme négatif, dans cette explication-ci, parce que pour moi les termes positif ou négatif n’ont pas la même signification que pour la plupart des gens, négatif ou positif, ce sont toujours des rapports de Forces, mais parce que le négatif existe réellement dans l’être humain, tout comme le positif existe dans l’être humain, je vais dire qu’il y a des Forces, et que l’être humain, à cause de ses émotions crée plus de conditions impropres à son évolution que de conditions propices à son évolution et pour retourner au Triangle des Bermudes, il y a des Forces qui ont l’intention de retarder l’évolution humaine, et c’est par le biais du Triangle des Bermudes que ces forces se feront connaître et se feront sentir, et ces forces-là sont très puissantes. Il y en a une en particulier qui est concentrée dans la région de Pluton. Il est inutile de brancher un télescope sur Pluton, ou d’en brancher un sur Vénus pour voir s’il y a des extraterrestres, parce que comme ils sont dans une autre dimension on ne voit rien, mais ces Forces-là ont un pouvoir énorme, et le Triangle des Bermudes est pour eux un centre de pénétration dans notre atmosphère terrestre. Je veux rappeler aussi qu’un type qui rencontre une autre personne, disons… comme moi même, doit faire une chose au début : C’est ne pas la croire !

Parce que si on croit une personne, automatiquement on devient esclave de cette personne-là à un niveau quelconque, mais on peut écouter cette personne ! La différence entre croire et écouter une personne, c’est comme entre blanc et noir, un type comme moi qui fonctionne sur un plan de vibrations différentes de celles de la psychologie normale humaine, peut facilement travestir la Réalité, mais c’est très facile de servir de cobaye à des Forces que souvent on ne comprend pas, le type qui me rencontre ne sait pas çà, le type qui me rencontre ne connaît pas le processus par lequel moi je suis passé pour être sûr de moi-même, moi je suis bien dans ma peau, mais lui ne sait pas, ne connaît pas les conditions de la qualité de ma réception et de ma communication, alors la première chose qu’il doit faire c’est d’écouter, si c’est intéressant ça va, si c’est banal ça va, mais il ne faut jamais croire, il ne faut pas croire des gens comme nous, il ne faut pas croire les gens qui ont des contacts avec les plans suprasensibles… Il faut les écouter, les accepter si on se sent bien avec eux et les foutre à la porte si on se sent mal, c’est important ça, c’est plus important que toute information que je peux donner sur le Triangle des Bermudes, parce que c’est là que ça se joue, il y a des gens qui sont assez sensibles en dedans pour sentir qu’un personnage est bon, qu’il est consistant, alors s’il est bon ça va, on est à l’aise, c’est vibratoire, il y a une sympathie, mais dès qu’un type commence à s’interposer, à établir une autorité sur un autre individu - quel que soit le niveau de connaissance - ces gens-là sont en danger, et on est dans le temps où cela se produit de plus en plus… .

La vie sur les autres planètes

La conception de la vie sur les planètes - que nous avons ici sur le globe - est une conception qui est, ou qui fait partie de l’interprétation psychologique en fonction de nos sens matériels, l’être humain se sert de son appareil mental en fonction de ses perceptions sensorielles, et il interprète cet appareil ou le matériel qui entre dedans, selon son émotivité . 

Parce que l’être humain n’est pas capable de séparer la réalité objective de l’intelligence - de son intelligence - de l’apparente réalité subjective qui est le produit de l’organisation psychologique du matériel émotionnel et mental, de sorte que la vue ou l’opinion, ou l’impression qu’a l’être humain des différentes vies planétaires ou des différents niveaux de vie planétaire, est une vue qui est soit philosophique ou soit c’est une projection scientifique à partir de la base terrestre où il est en évolution. Il n’y a pas de planète dans le Système Solaire qui soit habitée sur le Plan Matériel, mais les planètes sont habitées sur les plans invisibles, toutes les planètes !

Il n’y a aucune planète dans le Cosmos, qui n’ait pas une vie intelligente quelconque sur un autre plan, et toutes ces planètes ont des activités ! Le Cosmos est une macro hiérarchie, c’est-à-dire une organisation infinie de gouvernements à tous les niveaux, ce sont des gouvernements invisibles qui ont leur intelligence, qui ont leurs quartiers généraux, qui ont leurs départements, qui ont leurs aides, qui ont leurs messagers, qui ont leurs pouvoirs, et qui ont également leurs limites. Mais c’est sans importance de s’intéresser à la vie sur d’autres planètes parce que cela crée dans le mental humain de la mémoire, et si l’être humain s’intéresse à la vie sur les autres planètes, il va créer dans sa tête des formes qui vont créer de la mémoire, donc automatiquement il coupe le pont avec l’Energie Universelle et cela fait en sorte que son esprit s’ouvre au Monde Astral et à ce moment-là, il commence à être astralisé dans sa pensée…

Ce n’est pas bon de parler de choses qui ne font pas partie de notre expérience, parce que cela devient une perte d’énergie, cela devient éventuellement une curiosité insatiable, donc cela nous fait perdre conscience que nous vivons sur un Plan Matériel, que nous devons travailler en nous, que nous devons avoir les deux pieds sur terre et petit à petit progresser dans une conscience qui nous amène à connaitre et à entrer en contact avec ces mondes, ceci à ce moment-là, ça fait partie de notre expérience et ainsi de suite, et plus le temps va, plus il y aura d’humains dont l’expérience sera parallèle. Mais de parler des mondes, de ces mondes, ça crée dans l’être humain une sorte de soif et la soif entretient la mémoire et la mémoire éventuellement est tellement forte que l’être humain ne peut vivre que ceci ! Il y a des gens qui sont tellement pris dans l’ésotérisme et l’occultisme, qu’ils en oublient de s’acheter des patates pour donner un repas sur la table le soir, ils ont oublié ! Ils étaient dans le Cosmos ! Moi j’appelle ça le crassmos ! Excusez-moi. Alors c’est intéressant d’expliquer des aspects de ces choses, mais il ne faut pas trop en manger parce qu’on fait facilement une indigestion et ce n’est pas bon d’être malade ».

Les Êtres et les Entités de l’Invisible:

 Les êtres qui évoluent dans l’invisible sont des entités, et quand j’emploie le terme entité je veux dire qu’il y a dans l’invisible des intelligences qui ne sont pas soumises aux Lois de la personnalité. Maintenant, quand on parle d’invisible il faut justifier ce que l’on veut dire, parce que pour l’être humain : L’invisible c’est le Monde des esprits. Il y a en effet une catégorie de l’invisible qui est équivalente dans la nature de son intelligence, dans les modes de son évolution, dans les structures de son intelligence et dans l’exploitation de son potentiel évolutionnaire, et cet invisible, ces mondes, on les appelle communément le Monde des esprits, mais le Monde des esprits et le monde de l’être humain, le monde de la matière dense et le monde de la matière qui n’est pas dense, qui est invisible parce qu’il se situe sur une autre longueur d’ondes, ce sont des mondes qui sont parallèles, et ce sont des mondes qui justifient l’exploitation de l’un vers l’autre en dehors d’un autre plan de l’invisible qui ne fait pas partie de l’évolution morontielle. Le monde de la matière - le monde des planètes solides - et le monde de l’invisible qui est le monde des esprits font partie de l’évolution morontielle, c’est-àdire de l’évolution de l’âme ».

Mais au-dessus de ces mondes, il y a de vastes champs d’énergie que l’on appelle en ésotérisme les Mondes de la Lumière, et dans ces vastes champs d’énergie, évoluent d’une façon parfaite des Etres - et je dis bien des Etres, je ne dis pas des entités dans ce cas-ci - des Etres donc qui représentent pour l’être humain la maximisation de l’Intelligence, des Etres qui sont Intelligence, des Êtres qui représentent un Principe : l’Intelligence.

Alors je dirais que le Monde de la matière et le Monde des esprits font partie d’un Monde, et que les espaces de la Lumière font partie d’une autre dimension, et pour comprendre les affinités que nous avons en tant qu’êtres humains avec ces deux catégories d’évolution, il nous est essentiel de réaliser que dans le Monde des esprits, aucune entité n’a de pouvoir sur l’être humain. Aucune entité n’a sur l’être humain la capacité de le dominer d’une façon absolue. Les entités qui se situent dans les Mondes morontiels, et qui justifient leur action à cause des Lois des mondes qu’ils habitent, justifient toujours leur action en relation et à cause de l’inconscience et de l’ignorance de l’être humain.

L’être humain ne doit absolument rien au Monde des esprits, l’être humain doit être un agent libre total, et le Monde des esprits, quelle que soit la vertu par laquelle il opère une communication ou qu’il effectue un rendement sur le plan matériel - par le biais du cerveau humain - est toujours un monde qui cherche d’une façon positive ou négative à dominer l’être humain par la forme. Si nous regardons au-dessus du Monde morontiel et que nous essayons de comprendre la relation qui existe entre les champs d’énergie de la Lumière et l’être humain, la situation est totalement différente : Un être humain qui entre en contact ou qui est en contact avec les Plans Morontiels, peut, s’il a de la volonté, se soustraire de ces influences, qu’elles soient positives ou négatives, il maintient toujours son libre arbitre vis-à-vis de ces Forces.

Mais un être humain qui est en contact avec les champs d’énergie de la Lumière, l’est en vertu de son évolution animique, et lorsque le temps est venu au cours de son évolution, de vivre ce contact qui est plus ou moins un état de fusion, l’être humain éventuellement est forcé - à cause du rapport vibratoire entre cette Lumière et ses principes inférieurs qui constituent son humanité - de perdre un peu de son libre arbitre pour pouvoir avec le temps grandir dans la vibration et éventuellement permettre à ces Êtres de Lumière de fusionner avec lui. Un être humain qui est en contact avec les Mondes Morontiels ou avec le Monde de l’Esprit n’est pas sujet à la domination parfaite de l’Esprit, il peut être sujet au contrôle partiel du Monde de l’Esprit, il peut être lié karmiquement à des entités qui ont un rapport d’amour ou de haine avec lui et qui devient un rapport karmique, mais s’il exécute sa volonté, cet être humain peut briser la communication et empêcher que ces entités fassent interférence sur son libre arbitre, mais s’il est en contact avec les Forces de la Lumière, à ce moment-là il ne peut plus retarder son évolution et il ne peut plus empêcher ce contact.

Il ne peut plus empêcher que ces Êtres parfaits s’introduisent en lui et éclairent en lui le Principe le plus important de son expérience sur le plan matériel, qui est le Principe de l’Intelligence. Puisque ces Êtres font partie du Principe Universel de l’Intelligence, et que l’intelligence humaine fait partie à un degré moindre et inférieur de cette Intelligence, il doit éventuellement - au cours de l’évolution de l’être humain - y avoir un raccordement entre le Principe Universel et la manifestation égocentrique, subjective, de l’intelligence humaine, et c’est à ce moment-là, que l’être humain commence à réaliser qu’il y a un lien vibratoire et non un lien psychologique avec des Intelligences Suprasensibles, mais un lien qui ne correspond pas avec le lien que l’être humain pourrait avoir avec des entités dans le Monde des esprits .

L’être humain est un être foncièrement bon, et à cause du fait qu’il est, qu’il vit dans un corps matériel, qu’il n’a pas de vision double, qu’il n’a pas la capacité de voir dans l’invisible comme il peut voir dans la matière, il ne connaît pas le Monde des esprits et il ne peut pas comprendre la relation de ces mondes avec lui-même ».

Et à cause de ceci, et à cause du fait également qu’il est empêché sensoriellement de voir et de comprendre les Lois de ces mondes, il exécute des relations avec ces Mondes qui sont souvent au péril du développement de son intelligence, au péril du développement de sa volonté, au péril de la malfonction de son amour et de l’incompréhension des Lois de l’Amour, alors automatiquement, cet humain peut facilement s’enraciner dans un terrain psychologique occulte qui fait l’affaire de certaines Forces sur les autres plans, mais qui ne correspond pas nécessairement à son bien-être total.

On a tendance à croire que les gens ou les entités qui sont dans le Monde des esprits sont intelligents, c’est une opinion de l’humanité, mais toute opinion n’est jamais fondée sur le savoir, elle est toujours fondée sur une perception quelconque de la sensorialité de l’être humain ou de son état psychologique - mental ou émotif - et si nous persistons dans le développement de certaines opinions qui consistent à nous donner un avantage quelconque dans la compréhension de phénomènes qui dépassent l’expérience matérielle, il nous est très facile de nous embarquer sur une voie qui n’est pas claire.

Tant que l’être humain n’a pas réalisé que l’Intelligence ne fait pas partie de lui, il ne peut pas être dans l’Intelligence ! Il est dans la connaissance de l’Intelligence, et la connaissance de l’Intelligence n’est jamais suffisante à l’être humain, parce que la connaissance de l’Intelligence est fondée sur la façon dont il voit les choses, et nous voyons toujours les choses selon qu’elles nous plaisent ou qu’elles ne nous plaisent pas, nous voyons toujours les choses selon qu’elles nous rapportent quelque chose ou qu’elles ne nous rapportent pas quelque chose, et dans le cadre du savoir, dans le cadre de la relation totale entre les champs de l’Intelligence Universelle et l’être humain, ce n’est pas à l’être humain de dicter à lui-même ou aux autres être humains ce qui doit être ou ce qui ne doit pas être.

Si l’être humain instruit l’humain par le biais de sa personnalité, de ses sens, ou de la connaissance qu’il perçoit par le biais du fonctionnement de son intelligence personnelle, il peut éduquer l’humain parce que l’éducation c’est la qualité accumulative de la connaissance, quitte à changer, à changer et à changer et à être perturbé au cours des siècles, mais le savoir ne change pas, et ce n’est que lorsque l’être humain comprend les Mondes Invisibles à l’intérieur du savoir, qu’il devient totalement libre des infusions de connaissance qui peuvent venir du Monde des esprits et colorer l’intelligence qu’il a de ces mondes. Nous sommes des humains, nous comprenons par le biais de la forme - la pensée est une forme - et la pensée contient une émotion, et si le Monde des esprits veut instruire l’être humain dans une qualité quelconque de sa relation avec lui, jamais le Monde des esprits ne pourra totalement et parfaitement instruire l’être humain, parce que le Monde des esprits est sujet à des Lois d’évolution et à des contrôles de connaissance autant que l’être humain sur le Plan Matériel, autant l’être humain est prisonnier de l’espace, autant le Monde des esprits est prisonnier du temps, et lorsqu’une entité est prisonnière du temps, il lui est absolument impossible de savoir .

Les échanges avec l’Invisible

Tous les êtres humains, qu’ils le sachent ou qu’ils ne le sachent pas selon leur sensibilité, reçoivent de l’information des Plans Supérieurs, mais leurs émotions et leur conscience astrale - qui est effectivement une conscience animale - font interférence avec leur mentation pure, de sorte qu’ils ne reçoivent jamais l’énergie de l’information d’une façon parfaite, et leur intellect - leur mental - inférieur, interprète l’énergie de l’information imparfaitement, de sorte que l’être humain ne peut pas se fier parfaitement à cette information, parce que si l’être humain pouvait se fier parfaitement à cette information, il n’aurait aucun problème au niveau de la connaissance, et l’ésotérisme, l’occultisme ou toutes les formes voilées de la connaissance humaine seraient universellement reconnues aujourd’hui et il n’y aurait aucune école, il n’y aurait aucune division  

Ce qui crée les divisions dans cette information, dans cette connaissance, c’est dû au fait que les gens qui la reçoivent, la reçoivent selon la nature de leur personnalité, selon un plan de vie qu’ils doivent exécuter, et selon l’imperfection de leur mental supérieur, toujours quand même pour donner à l’être humain sur le plan matériel, une information qui le spiritualise, qui le fait évoluer, qui lui fait comprendre des choses, mais il y a toujours le danger d’être mal informé, et ça c’est le plus grave danger du contact entre l’être humain et l’Universel : C’est le danger de ne pas recevoir l’information d’une façon parfaite, autrement dit, de ne pas être capable par soi-même, de pouvoir juger parfaitement ce que l’on sait et de ne pas pouvoir par soi-même être totalement indépendant de la signification, de la valeur et de la provenance de l’information…

Derrière l’être humain qui pense il y a un penseur, mais l’être humain maintient son identité ou son Ego, par le fait qu’il a l’impression que c’est lui qui pense, et souvent il va dire : « Oh… ! On dirait que ce n’est pas moi qui ai pensé çà… » Voilà… c’est là !

On appelle cela de l’intuition, et l’intuition est un niveau inférieur de cette communication télépathique cosmique. Si les canaux de l’être humain étaient ouverts d’une façon totale, l’être humain entrerait dans le télépathique mental précis avec d’autres intelligences, sur d’autres plans avec d’autres niveaux d’évolution, et à ce moment-là il ferait d’autres choses. Si on observait en plus grande profondeur les symboles de nos expressions, on verrait qu’il y a beaucoup de choses qu’on essaie de nous dire depuis d’autres plans, mais que l’Ego ne voit pas, parce que justement il y a cette densité, il y a cette illusion qui persiste, et quand vous établissez ça au niveau de la science, des armements, du contrôle des terrains, et des OVNI, vous voyez que le problème des OVNI devient un problème très, très important.

Parce que les Egos humains, les Egos militaires, les Egos en puissance ne veulent pas admettre qu’il y a d’autres intelligences, on dit : « Oui… c’est normal statistiquement, il devrait y avoir tant de planètes habitées dans l’Univers » mais ça c’est de la foutaise ! C’est de l’intellectualisme ! Parce que cela ne dit rien, et lorsqu’on a devant les yeux des faits qui sont probants, qui sont plus près de nous que les statistiques, on les refuse ! Pour toutes sortes de raisons : On ne veut pas perdre un statut, on ne veut pas perdre la face, un type qui est en puissance, un type qui est dans la politique, un type qui est chef chez les militaires, il ne veut pas perdre la face, l’être humain a en lui un côté qui est mâle, qui est robuste, qui est solide, il ne veut pas prendre les petites histoires, les petites conneries du paysan du Japon, du paysan d’Amérique du Sud qui est entré en contact avec les OVNI et il va dire : « Pourquoi les OVNI ne viennent pas nous voir, nous, qui sommes les militaires ? »

Parce que si les OVNI venaient les voir eux, dans les champs d’aviation qui sont militaires, soit qu’ils feraient la bagarre soit qu’ils fermeraient totalement le dossier, et c’est ce qui est souvent arrivé d’ailleurs… Alors l’Ego de l’être humain est le plus grand problème de l’être humain, ce qui manque le plus sur la planète Terre c’est la psychologie, et l’être humain aura une plus grande psychologie, une psychologie vraiment Universelle, lorsqu’il sera fusionné avec ses autres centres d’énergie.

La Vie est très simple, très facile, mais l’être humain doit comprendre la Vie, et il ne peut pas comprendre la vie avec la psychologie humaine actuelle, parce que la psychologie humaine est encore trop simple, trop primitive. Les gens ont un terme qu’ils emploient constamment, ils emploient le terme : contretemps. Un contretemps… quelque chose de pas normal pour eux c’est un contretemps ! Il y a une relation tellement étroite entre le matériel et l’invisible, que si l’être humain savait jusqu’à quel point l’invisible a un effet sur le matériel - par le truchement des mécanismes matériels si vous voulez - que l’être humain serait surpris, surpris de la grandeur de sa vie et de l’importance de chacune de ses actions. Le hasard cela n’existe pas ! »

La preuve, c’est qu’il y a des gens qui savent d’avance ce qui va se passer, le hasard ça n’existe pas et les gens doivent le comprendre un jour ou l’autre, que le hasard n’existe pas. Vous verrez avec votre sensibilisation, votre développement interne, et tous les machins, tous les mots là, vous verrez un jour que le hasard n’existe pas. Quand vous aurez compris ça, vous commencerez à comprendre ce que c’est que de la politique. La politique c’est fantastique !

La politique… la chooose politique ! L’affaire politique globale, les relations entre les nations, les tensions entre les pays, la petite étincelle qui fait sauter tout un peuple ! C’est pour cela que c’est extrêmement important - si l’être humain doit se servir de ce qu’il appelle de l’intelligence - qu’à un certain moment dans son évolution, surtout dans les temps qui viennent, qu’il puisse établir un contact mental télépathique avec cette énergie, pour comprendre une fois pour toutes ce qu’il se passe ! Je comprends que les gens aient de l’anxiété et puis fassent des crises de dépression avec les nouvelles que nous avons, mais si les gens comprenaient, ils n’en feraient pas de ces petites crises, parce qu’ils verraient que c’est très normal, et comme ils comprendraient - parce qu’ils seraient en contact télépathique avec un autre plan - ils sauraient, eux, que quand ce sera le temps, eux ne seront pas là… L’être humain a une mauvaise habitude : L’être humain est prisonnier du vrai et du faux…

L’être humain s’il reçoit de l’information, il veut que ce soit vrai, si l’information est fausse elle fâche, par contre si elle est fausse, elle désengage, alors c’est quand même bon ! Ça lui donne une leçon qui l’amène éventuellement à se dégager de l’information et à n’en saisir que la vibration, et à ne pas s’occuper de la signification de l’information.

Pour que l’être humain ait accès d’une façon parallèle à la connaissance ou au savoir, du futur ou du passé, qui sont connus des autres plans qui ne sont pas liés à la matière comme l’être humain, il faut que l’être humain soit totalement démuni d’émotions dans son mental. S’il n’est pas démuni d’émotions dans son mental, la connaissance qu’il recevra, créera dans sa vie matérielle une tension, parce que la connaissance qu’il recevra sera tellement vaste, sera tellement prépersonnelle, désengagera tellement son Ego de la valeur qu’il lui donne, lui, personnellement, autrement dit l’information sera tellement Cosmique, que l’être humain qui n’est pas Cosmique - l’être humain qui pense - sera totalement désorganisé, désorienté et éventuellement cette information, l’énergie de cette information, créera chez lui possiblement la folie…

Un être humain ne peut pas penser et recevoir de l’information Cosmique en même temps. Soit que tu cesses de penser, et que tu deviennes un canal pour l’information Cosmique, soit que tu penses et que tu sois quand même un canal pour l’information Cosmique, mais un canal qui est dilué, un canal qui est conditionnel dans ce sens que tu deviens un canal qui répond toujours à ton émotivité, de sorte que tous les humains - et il y a beaucoup d’êtres humains sur la Terre - qui reçoivent de l’information, ceux qu’on appelle les médiums ou les psychiques, ces gens-là reçoivent de l’information, mais ils ne peuvent jamais se fier à 100% à leur information.

Il y a toujours un pourcentage de l’information qui sera faussée, et elle est faussée justement parce que les humains ne sont pas Supramentaux : Ils ne sont pas démunis d’émotions dans leur mental, et c’est justement l’énergie de cette émotion qui brouille la réception de l’information, autrement dit, de l’énergie… Ce qui compte pour l’être humain - parce que l’être humain est bourré de mauvaises attitudes, de mauvaises habitudes - ce qui compte pour l’être humain ce n’est pas la connaissance, c’est la vibration de la connaissance. Pour l’être humain sur le plan égoïque, égocentrique, c’est important la connaissance parce que cela lui permet de se situer en relation avec le Monde, avec l’Univers, mais pour l’être humain qui n’est plus dans l’illusion de la forme - que nécessite l’Ego pour recevoir constamment de l’information, de la connaissance - la valeur de la connaissance n’est plus là, parce que l’être humain ne peut plus penser .

La signification, la valeur d’une connaissance est toujours proportionnelle à la faculté de penser que nous avons, si nous perdons la faculté de penser parce que le Supramental a remplacé la mentation subjective, à ce moment-là, la connaissance ne sert plus à l’être humain qui la véhicule, elle est simplement une énergie qui passe par lui pour élever le niveau de conscience des masses. L’être humain lui-même est un véhicule, il est un canal et la connaissance il n’en a pas besoin puisqu’il est dans l’énergie de cette connaissance.

On a toujours besoin de ce qu’on n’a pas compris, mais lorsqu’on comprend quelque chose, on n’a plus besoin de ce que l’on comprend, mais ça ne nous empêche pas de véhiculer ce que l’on comprend pour que d’autres comprennent ce qu’ils ne comprennent pas, et le dilemme de l’être humain, la mauvaise habitude de l’être humain - qui est naturelle, parce qu’il reflète le mouvement de plus en plus complexe de l’évolution du mental inférieur - provient du fait que l’être humain veut savoir, l’être humain cherche à savoir, l’être humain cherche à comprendre, alors automatiquement s’il est sensible sur le plan psychique ou sur le plan vibratoire, il y a des centres qui s’ouvrent, et il reçoit de l’information, mais d’où reçoit-il cette information ? Voilà la question…

Dans l’invisible il y a deux mondes :

Il y a le monde de l’esprit - le monde des esprits - et il y a le monde de la Lumière, et les gens croient que le monde des esprits est le monde de la Lumière, mais le monde des esprits n’est pas le monde de la Lumière ! Dans le monde des esprits il y a de la lumière comme il y a de la lumière sur le plan matériel, mais le monde des esprits n’est pas le monde de la Lumière, c’est le monde des esprits ! Et la plupart des communications que reçoit l’humanité provient du monde des esprits, et comme chaque entité dans le monde des esprits convient à la nature de son intelligence suivant le niveau de son évolution, il est évident que si une personne ou un personnage a contact avec un être humain dans un pays, qui le contacte avec un autre être humain dans un autre pays, la nature de l’information sera toujours proportionnelle à la nature de la nécessité de l’information que devra devoir recevoir cet individu dans ce pays-là, pour informer le pays où il est, autrement dit, pour créer un mouvement à travers des masses, afin de créer une évolution quelconque.

Les gens s’imaginent souvent qu’être en contact avec d’autres niveaux d’Intelligence, implique si ces forces-là sont très grandes, une perte, il n’y a pas de perte, il y a une grande expansion du pouvoir créatif de l’Ego et une grande réalisation à l’intérieur de lui-même des forces avec lesquelles il travaille, et avec lesquelles il peut communiquer par télépathie, ça c’est le premier aspect. Les gens pensent parce qu’ils ont été habitués à penser, les gens sont en communication avec des plans d’énergie qu’on appelle pour le moment le plan Astral, ils reçoivent des informations de ces plans ou alors il y a des gens qui entrent en communication avec des Intelligences extraterrestres, et lorsque les gens pensent à ce qu’ils reçoivent dans des moments de leur vie très intense, éventuellement il se produit chez eux soit une forme d’élitisme qui les mène à se renfermer sur eux-mêmes et à former des cercles fermés, ou s’ils vont dans le sens opposé, ils vont devenir des "évangélistes", ils veulent changer la façon de vivre, la façon de voir et changer la nature de la civilisation, mais ce sont des illusions…

Quand je dis que ce sont des illusions, je vous mets en garde contre les mots, contre une litanie de conférences, de livres, de fascicules, d’idéologies… Autrement dit, je vous mets en garde contre la culture humaine dans sa totalité, même la culture ésotérique. Il y a des façons d’approcher l’ésotérisme, et ces façons sont de plus en plus à la portée des masses. Avec le temps les gens pourront reconnaître par eux-mêmes les meilleures applications dans leur vie, de ces formes de connaissances, mais qu’aucune personne ne s’imagine qu’il y a de la connaissance dans l’ésotérisme, c’est une illusion ! Toutes les inventions, toutes les découvertes, toutes les grandes intuitions scientifiques qui ont bouleversé le cours de notre civilisation, était déjà connues .

A un certain moment lorsque l’être humain est prêt, on lui envoie telle ou telle information, et par le biais de son cerveau et de la capacité organisatrice de sa psychologie sociale, l’être humain peut déterminer la valeur et l’appointement de cette forme d’intelligence, mais toujours dans la noirceur de la réalité de la provenance de cette intelligence. Alors l’être humain n’est jamais conscient de la provenance de l’Intelligence, de l’énergie, et pour cette raison, l’être humain se sent intelligent. L’être humain matérialiste, à l’esprit matérialiste, rationaliste, ne se sent pas manipulé parce qu’il n'est pas assez conscient de la réalité des autres plans, de la réalité invisible, pour concevoir dans son esprit matérialiste qu’il existe sur d’autres plans de l’Univers, des intelligences qui travaillent directement avec lui. L’être humain qui se conscientise, l’être humain qui ésotérise sa pensée et qui devient plus philosophique ésotériquement, peut petit à petit commencer à concevoir le phénomène de manipulation, mais pendant cette période où il conçoit le phénomène de manipulation, il se réorganise mentalement et émotivement à pouvoir comprendre sans comprendre la faculté intuitive de son intelligence - qui a un rapport direct avec l’invisible - mais dont le fruit et le but n’ont aucun rapport direct avec le besoin de sa personnalité.

Alors éventuellement l’être humain - d’ailleurs c’est cela qui crée la transmutation mentale - l’être humain se détache et se détache et se détache… Et lorsqu’il est totalement détaché de cette forme d’inquiétude psychologique humaine, qui provient de son émotion dans son mental, à ce moment-là, il ne se sent plus manipulé, mais il se sent en relation directe avec les autres niveaux d’Intelligence. Le concept de manipulation de l’intelligence est un concept qui est très occulte .

Les influences extérieures :

Dans le domaine des influences… le domaine des influences est le domaine le plus important pour l’être humain, c’est le domaine le plus pernicieux, le plus dangereux, le plus retardataire qui existe, mais le danger c’est qu’il y a des bonnes influences et des mauvaises et qu’en fait elles sont toutes mauvaises ! Les influences sont pernicieuses, toute influence est mauvaise, j’ai remarqué ce que je vais vous dire : Toute influence est mauvaise, qu’elle soit bonne ou qu’elle soit mauvaise, car si elle est bonne l’influence est mauvaise parce qu’elle affaiblit votre volonté, et si elle est mauvaise par ellemême, elle détruit l’aptitude interne que vous avez à découvrir en vous-même la Vérité. Il y a un certain nombre d’influences différentes - dans le cosmos - il y 5 sortes d’influences fondamentales :

-Il y a ce qu’on appelle les influences Planétaires. -Il y a les influences ordinationnelles, ce sont des influences qui sont des influences de programmation qui sont établies dans le champ d’activité de l’être humain, pour l’évolution de l’être humain par des Intelligences qui se situent et qui habitent sur les plans invisibles des différentes Planètes du Système Solaire.

-Il y a ensuite ce que l’on appelle les influences paradoxales, ce sont des influences neutres qui servent simplement à maintenir l’être humain en vie et à lui permettre d’évoluer sur le plan biologique, de telle sorte que certaines forces n’entrent pas dans son corps physique. -Ensuite il y a les influences que je terme ici avec restreinte, ce sont des influences immondes, les influences immondes sont les influences qui proviennent des Plans Astraux, soit de la Planète Terre ou d’autres Planètes environnantes, et qui pénètrent en général l’être humain la nuit lorsqu’il dort.

Ces influences-là sont négatives, c’est-à-dire que ces influences retardent son évolution et c’est à ce niveau là, que ces influences sont souvent rattachées au phénomène Ufologique, le phénomène des OVNI. Pour le bénéfice de la population qui s’intéresse aux phénomènes OVNI, je vais développer un peu : Le phénomène OVNI est un phénomène qui est extrêmement important pour l’humanité, pour l’avancement de l’humanité, pour l’évolution biologique et l’évolution mentale de l’être humain .

Seulement le phénomène OVNI n’est pas encore sous le contrôle des Forces de la Lumière. C’est-àdire que les Intelligences dans le Cosmos qui sont totalement créatives, n’ont pas encore la capacité d’intégrer leur Volonté créative au niveau du phénomène OVNI, et cette incapacité résulte du fait que le temps n’est pas encore venu pour l’être humain de comprendre le phénomène OVNI.

Alors pour en revenir aux influences, il y a des Intelligences qui se servent du fait que l’être humain a un esprit totalement ignorant des autres mondes, qui se servent du fait que l’être humain est prisonnier de ses pensées, que l’être humain est obligé de penser pour savoir, et ces Intelligences se servent de son corps astral, de sa vision astrale, autrement dit ils se servent de tout, pour créer chez l’être humain, dans les populations, de la crainte, une inquiétude ou de la Mesmérisation, un hypnotisme total, et je vous prie de croire qu’ils peuvent le faire d’une façon très, très avancée.

Par exemple, si vous avez un bébé dans une crèche, cet enfant est totalement sous l’influence des êtres autour de lui, parce qu’il n’a pas les instruments qui lui permettent d’appliquer son individualité à son environnement et l’être humain en relation avec les Forces qui évoluent sur les autres plans, est exactement dans la même situation, il ne cesse d’être un bébé que lorsqu’il commence à sentir sa propre force en lui-même, lorsqu’il commence à avoir la certitude de ce qu’il sait ou de ce qu’il pense, et je vous prie de croire que ce n’est pas facile d’arriver à un état, où un individu se sent capable d’affronter n’importe quelle volonté contraire à la sienne, car ses émotions, sa mémoire l’empêcheront, le feront reculer devant les faits nouveaux, psychologiquement il sera paralysé, il sera sujet à l’hypnose, et il sera sujet à l’hypnose directe ou à l’hypnose à distance. Quand je dis que l’influence, les influences, sont les ennemies de l’être humain, je décris un tableau qui est très simple, mais dont le fond, la toile est extrêmement complexe.

L’analyse des différentes formes d’influence, c’est purement un jeu de l’esprit, vous pouvez lire des livres, vous pouvez parler avec des gens, vous pouvez attaquer ou défendre une théorie, ça ne va rien changer. Lorsque vous avez compris qu’en vous, il y a un espace qui vibre, qui est sûr, et qui est fondamentalement connexe avec les Forces de l’évolution - les Forces qui vous permettent d’être libres, les Forces qui vous permettent de développer un jugement juste, les Forces qui vous permettent éventuellement d’avoir un discernement total qu’elles que soient les opinions émises - à ce moment-là vous pouvez commencer à comprendre que vous avez raison.

Quand vous aurez commencé à comprendre que vous avez raison, mais vous n’aurez pas cette raison parce que vous la voulez ou parce que vous la désirez ou parce que vous êtes spirituel ! Car c’est dans la démarche spirituelle que l’être humain se heurte le plus à la confusion intérieure de son être, parce que si l’être humain est matérialiste, s’il ne s’occupe simplement que des choses du monde, il n’a pas ces problèmes, alors que s’il commence à s’intéresser à des choses de l’esprit, là les problèmes commencent et éventuellement ils abondent, et plus vous avancez dans les sphères de la Connaissance, plus vous arrivez à entrer en relation mentale télépathique directe avec des Intelligences très sages, et vous vous apercevez que le chemin est pénible.

Ce n’est pas par option de sadisme que l’être humain souffre, lorsqu’il entre en contact avec ces Intelligences, ce qu’il se passe : C’est la confrontation de différentes sortes d’énergies. Ça fait partie des Lois de l’évolution, et c’est pourquoi je dis que nous sommes à un stage aujourd’hui, où l’être humain doit reconsidérer totalement la nature de son intelligence, qu’il doit comprendre une fois pour toutes qu’il doit devenir centrique dans son intelligence, et de ne plus être influencé. Si l’être humain est influençable par les autres humains, par les institutions humaines, imaginez-vous combien l’être humain est vulnérable par tout ce qu’il ne connaît pas encore…

L’être humain ne peut pas être influencé ! Naturellement quand je parle de ceci je parle de demain, je montre le danger de l’influence… »

Comme je l’ai déjà dit, dans le passé des hommes sont venus sur la Terre pour enseigner l’être humain et ainsi de suite, parce que l’humain n’était pas assez évolué pour pouvoir évoluer par luimême, il avait besoin de religion, il avait besoin de philosophie, mais demain l’être humain devra être totalement autonome. Un être humain conscient doit être suffisamment autonome pour ne jamais voir besoin d’être enseigné ou influencé de quoi que ce soit par un autre être humain, et plus tard il devra être dans son Intelligence Universelle, et s’il rencontre un autre humain qui est également dans son Intelligence Universelle, ils travailleront ensemble, mais ça, c’est la 6ème race… 

Pour le moment, l’être humain est extrêmement influençable, sur le plan matériel comme sur les autres plans, la preuve : Quand vous vous couchez le soir et que vous rêvez, vous êtes sur des plans, quand vous rêvez vous êtes sur un autre plan, alors dites-vous que ce plan que vous visitez inconsciemment la nuit, existe, vous ne le voyez pas mais il existe, vous vous en rendez compte quand vous dormez parce que vos facultés matérielles sont diminuées, mais dites-vous qu’il y a des êtres qui vivent sur ces plans d’une façon permanente, et qui s’occupe à retarder l’évolution de l’être et à ce moment-là vous comprendrez combien est important, le problème de la psychologie humaine, la psychologie, la psychologie de l’âme. Savoir ce que c’est l’âme ! Ce n’est pas un mystère l’âme ! Il a encore beaucoup de choses à apprendre l’être humain, beaucoup de choses…

Sur le plan humain par exemple : La drogue fait partie des influences Ahrimaniennes. La drogue détruit la volonté chez l’être humain, elle affecte son corps astral, et elle change la capacité chez l’individu de ré-établir inconsciemment son rythme de vie en perfection. La drogue a toujours existé sur la Planète, elle a toujours servi, ce n’est pas nouveau ce qu’il se passe aujourd’hui au 20ème siècle, les sociétés secrètes dans le passé se sont servies de ces drogues-là pour créer chez l’être humain des états de conscience différents, pour amener l’être humain lui-même - par des doses très fortes - à séparer ses corps, pour avoir des expériences transcendantes, mais l’être humain c’est de la mécanique.

L’être humain est construit suivant des principes mécaniques très autorisés, alors c’est normal que si vous créez telle chose, vous ayez tel effet, mais ce n’est pas de la Conscience ça, c’est juste un effet de conscience. Un être humain qui prend de la drogue ne peut pas entrer en contact avec le Supramental, c’est contre les Lois de ces Hiérarchies, mais il peut entrer en contact avec des formes d’intelligences sur d’autres plans qui ne sont pas toujours les plus plaisantes… Les drogues sont le grand poison de la civilisation Occidentale, mais l’effet est tellement surprenant pour l’esprit humain - parce que l’esprit humain est toujours en quête de connaitre, est toujours en quête de savoir - que l’être humain tombe facilement sous l’empire de ces expériences qui le mènent souvent jusqu’au suicide. Les drogues font partie des influences négatives dans la civilisation. Il n’y a pas de connaissance dans la drogue ! Il y a simplement des effets psychologiques… »

Les influences planétaires

« Si on parle des influences Planétaires, si on parle des Planètes, la Lune, Vénus, Mars ou autres, ce ne sont pas les Planètes physiques qui ont de l’influence sur l’être humain, bien que ces Planètes ont une influence par exemple caractérielle comme la Lune qui attire les eaux de l’Océan, mais ce qui se fait au niveau des influences, se situe sur les autres plans. L’être humain n’a pas encore compris que ce qu’il voit avec les yeux n’est qu’un aspect très, très, très lent de ce qui se passe sur d’autres plans. Lorsque l’être humain aura la vision des autres plans, autrement dit lorsqu’il pourra voir dans l’invisible comme il voit dans la matière, à ce moment-là, il comprendra que ce ne sont pas les aspects matériels des Planètes qui influent sur lui, mais que ce sont les aspects vibratoires, intelligents - ce que les gens appellent spirituels - de ces Planètes, qui influent sur lui, toutes les Planètes sont habitées, toutes ! »

Toutes les Planètes sont habitées, je ne dis pas que toutes les Planètes sont habitées par des extraterrestres, je dis que toutes les Planètes sont habitées, et que chaque Planète a un rôle à jouer et une influence sur l’être humain. Elles sont multiples les influences planétaires ! La Lune a une influence planétaire, Mercure a une influence planétaire, toutes les Planètes du Système Solaire sur les plans invisibles ont des influences planétaires. L’influence planétaire probablement la plus maléfique que nous connaissions dans notre Système Solaire est celle de Pluton, il y a de la vie sur Pluton mais pas une vie matérielle, Pluton est une planète très avancée au niveau de la science Cosmique, de la compréhension des lois Universelles, mais c’est une Planète qui est totalement Satanique.

Pluton est une planète qui peut détruire un être humain, qui peut fracturer une civilisation, qui peut créer des conflits entre les peuples, pourquoi ? Parce que les intelligences qui sont sur ses plans ont atteint un niveau de pouvoir sur l’astral humain tellement grand, que l’être humain n’a aucune idée de la différence entre la relation entre lui et la Lumière, et de la relation entre lui et la rébellion satanique. Les intelligences Plutoniennes sont des intelligences invisibles qui vivent sur cette Planète, ce sont des Intelligences retardataires qui ont évoluées jusqu’à un certain point, mais qui n’ont pas été capables de se couper de leur relation Cosmique avec des Forces, celles qu’on appelle les Forces Lucifériennes, ou les Forces Sataniques ou les Forces Ahrimaniennes, car ce sont des intelligences faibles.

Lorsque l’être humain aura découvert en lui le centre de lui-même, autrement dit lorsque l’être humain sera totalement Humain, c’est-à-dire lorsqu’il sera Surhumain, lorsqu’il n’aura en lui aucune faiblesse, lorsqu’il aura en lui la Connaissance Totale, lorsqu’il aura la maîtrise de ses émotions, lorsqu’il aura le pouvoir sur son corps éthérique, lorsqu’il aura le pouvoir sur la matière, lorsqu’il aura accès aux archives, autrement dit lorsque l’être humain sera maître de sa destinée, maître de sa civilisation, à ce moment-là, il se produira à cause de son expérience, des conflits d’agression entre lui et les intelligences Plutoniennes, et comme l’être humain saura qu’il est totalement invincible et indivisible, le contact avec ces intelligences Plutoniennes-là, renforcera une partie de son être qui est directement lié à la Galaxie à laquelle il appartient.

L’être humain n’est pas encore capable de voir la différence, il est tellement ténu dans son esprit, il est tellement faible dans son esprit qu’il n’est pas capable de voir ses liens inconscients avec les Forces Sataniques, et aussitôt qu’il entre en contact avec les Forces de la Lumière, son Ego, son émotionnel, son mental sont tellement pétrifiés qu’il croit que ces Forces sont dangereuses pour lui, et automatiquement il retourne dans la mémoire de son expérience, et le cycle continue et nous avons pendant des siècles à subir le pouvoir et l’influence des cycles astrologiques sur l’humanité et nous avons des cartomanciennes qui se défoncent en quatre pour faire croire à l’être humain qu’elles connaissent l’avenir et effectivement elles connaissent l’avenir, mais parce qu’il leur est donné à partir de l’Astral, et comme l’être humain n’est pas encore capable de détruire le pouvoir et l’influence de l’Astral sur lui, les cartomanciennes ont raison, et l’être humain est dans l’ignorance.

Le Soleil lui, ne crée pas d’influence, il active, le Soleil c’est un globe qui est composé d’Intelligences qui sont en dehors du temps, ce sont des Intelligences qui n’ont aucun lien avec l’Astral, ce sont des Intelligences qui sont très évoluées, très perfectionnées, qui sont responsables - pour la coordination dans cet espace de la Galaxie - des activités de la Vie, le Soleil c’est la maîtresse de l’Intelligence dans la Galaxie, c’est le Soleil qui dirige tout et c’est le Soleil qui a le droit sur tout. Ces Intelligences ne peuvent pas être… ne sont pas des Intelligences évolutives dans le sens que nous connaissons, ce ne sont pas des Intelligences qui ont connu les Plans de la mort ou les plans de retardement comme Pluton ».

Ce sont des Intelligences Supérieures, d’ailleurs on ne va pas sur le Soleil après la mort, on peut aller sur Pluton après la mort, on peut aller sur Vénus, on peut aller sur Mars, mais on ne va pas sur le Soleil après la mort, parce que le taux vibratoire de cet esprit est beaucoup trop puissant, donc on ne va pas sur le Soleil après la mort. Ceux qui sont sur le Soleil, ceux qui sont dans le Soleil sont des Esprits de Lumière, ce sont les grands Esprits de la Création, et ils s’occupent de cette région de la Galaxie, l’être humain ne va pas sur le Soleil après la mort mais il peut être en relation vibratoire avec l’énergie du Soleil.
Dans le passé on adorait le Soleil comme étant le "Grand Dieu" parce que pour l’être humain, le Soleil, symboliquement ou expérimentalement, lui donnait la vie et ainsi de suite, il faut reconnaître que l’être humain ancien traduisait toute son expérience en termes de symboles et qu’il y avait dans sa symbologie une intelligence explicative mais ça va beaucoup plus loin que ça ! Les humains racontent encore la même chose, les humains qui ont été influencés astralement par le Soleil ont fait le culte du Soleil !

Ils se sont fait avoir, et ceux qui ont compris les Lois Solaires d’une autre façon, ont créé des religions un peu plus saines, comme certains pharaons ont fait, ou comme les Atlantes, mais aussitôt que le culte du Soleil est tombé dans l’adoration, dans le service à la forme astrale, vous avez eu ceux que nous connaissons, les Aztèques, et ainsi de suite, et on détruisait des humains pour le Soleil !

La dernière influence dont je voudrais vous parler, est celle qui fait effet dans ma propre vie, c’est cette influence catégorique qui effectue chez l’être humain une transformation psychologique totale. C’est ce que j’ai connu, c’est ce qui m’a été imposé, car moi je n’ai jamais recherché dans la vie ce que je représente aujourd’hui au niveau de ma propre compréhension. Le mental humain, l’émotionnel humain, le corps de vie, le corps physique sont spontanément, instantanément influencés, affectés par des vibrations qui suspendent pendant un certain nombre d’années, ce que vous appelez le libre arbitre, éventuellement le libre arbitre est réétabli à une autre échelle, et l’on découvre le libre arbitre Universel qui résulte de la fusion.

Je ne souhaite à personne cette expérience - bien que je la reconnaisse comme étant très grande – parce que les êtres humains ont assez à souffrir des petits piétinements de chaque jour, sans souffrir de ces choses, de ces étapes qui font d’eux des êtres qui regardent dans l’avenir, avec la précision que vous avez lorsque vous regardez dans le présent. L’être humain est manipulé jusqu’à ce qu’il soit libre dans son esprit, et la plus grande réalisation, en tout cas moi je vous parle de mon expérience, la plus grande réalisation que j’ai faite dans ma vie a été de réaliser que le libre arbitre est une illusion.

Le libre arbitre c’est une illusion qui empoisonne l’esprit de l’être humain et permet à l’âme d’avoir le plein contrôle sur son évolution. La liberté, ce que nous appelons la liberté, n’est réalisée chez l’être humain que lorsqu’il est dans son Intelligence, c’est-à-dire lorsque son esprit est allumé par le rayon d’autres Intelligences qui sont sur des plans en dehors de l’Astral et c’est ceci la liberté ! Mais ça n’a rien à faire avec la liberté philosophique ou psychologique ou spirituelle comme on la recherche, c’est un état d’esprit, ce n’est pas une attitude...