Bernard de Montréal

Le partage de la psychologie évolutionnaire

Ce qui est important est que cette psychologie-là existe dans le monde, et que les êtres humains éventuellement y accèdent ou puissent y accéder facilement -peut être qu’un jour cela ira sur l’internet - cette psychologie-là donc facilitera l’expo-jeu ou le contact avec d’autres humanités, d’autres humains, ce qui est important dans ce jeu-là est que les humains y accèdent .

Bonsoir,
J’ai décidé de faire des conférences en solo pour le public, pour donner une chance au public de probablement poser des questions, je ne sais pas si ça va venir, je vais essayer ça, cette formule-là, pour que le public puisse être un petit peu plus près de ce matériel-là, en attendant que les gens sachent que je suis revenu dans le circuit jusqu’au mois d’octobre, essayez de bénéficier de ces conférences là le plus possible, dans la mesure où je me rends un peu plus accessible.

J’ai intitulé les conférences « psychologie évolutionnaire » parce que je ne voulais pas être limité par des titres, je suis fatigué des titres, parce que pour moi les titres ne sont simplement qu’une partie, et puis je vais explorer tout le domaine de la conscience supramentale, dans le cas d’une autre vibration, d’une autre façon, puisque le processus lui-même est totalement créatif il n’y a pas de retour en arrière, on ne peut pas retourner dix ans ou cinq ans en arrière, çà c’est un des problèmes de la conscience créatrice, par contre l’avantage est que c’est un mouvement perpétuel en avant.

Je vais probablement permettre au public de me poser des questions, dans la mesure où les questions sont intelligentes et servent tout le monde, si ce n’est pas le cas, et bien à ce moment-là je me laisserais aller à parler seul, alors si vous avez des questions à poser, arrangez-vous pour que ce soit des questions intelligentes parce que je ne veux pas que les autres souffrent de vos bêtises, les gens n’ont pas de temps à perdre.

Il y a plusieurs façons d’approcher la psychologie évolutionnaire, la façon dont je veux l’approcher aujourd’hui, c’est pour permettre aux non-initiés, c’est-à-dire aux hommes ou aux femmes qui n’ont jamais pénétré dans ce domaine-là qui est très vaste, de pénétrer dans ce domaine-là sans souffrances, la psychologie humaine est très, très fragile, l’humain sur le plan de son ego est très fragile, les connaissances de l’humanité qui sont très, très condensées sur le plan mental ou même les connaissances systémiques qui sont très condensées sur le plan mental lorsqu’elles sont mises à la disposition de l’humain réflectif, de l’humain qui pense, surtout sur une planète comme la nôtre, ça peut être très, très difficile au niveau de l’ego parce que cette connaissance-là, cette science-là n’est pas conditionnée par le moi planétaire, elle fait partie d’une restructuration du moi, elle fait partie d’une canalisation, d’une information à partir du plan mental , le plan mental systémique, très avancé d’ailleurs, qui est un plan mental qui remet en question la totalité de l’involution c’est-à-dire la totalité des connaissances de l’humain sur la planète, depuis que l‘humain est sorti des conditions de son animalité, je prends souvent l’exemple de la science à partir de Lavoisier au 19ième siècle, la science matérielle que nous avons aujourd’hui, et j’aime ça, de démontrer qu’on a fait en cent ans des progrès scientifiques inouïs, qui sont dans le fond extrêmement primitifs qui vivent dans des systèmes parallèles mais dans d’autres dimensions qui sont invisibles à nos yeux. Le phénomène de l’invisibilité n’a pas été résolu par la théologie Chrétienne, n’a pas été résolu par la métaphysique ou par l’occultisme Occidental, n’a pas été résolu non plus par le mysticisme Oriental, parce que l’invisibilité c’est une condition de vibration, ce n’est pas une condition simplement de mysticisme psychologique, une invisibilité c’est lié à un problème matériel, il y a des civilisations qui évoluent là sous nos yeux parce qu’elles évoluent sur des plans qui sont vibratoirement inaccessibles, à nos sens , donc à nos corps astrals , donc si ces mondes-là sont inaccessibles au corps astral de l’humain, pour qu’ le humain puisse accéder à ces mondes-là, il faut qu’il y accède à travers l’utilisation des corps subtils, ou son corps éthérique de conscience morontielle, ou sur le plan de la télépathie par le corps mental qui est dissocié de son moi planétaire, c’est la seule façon que l’humain plantera la communication télépathique avec ce que j’appelle des circuits universels c’est-à-dire cette banque d’informations, qui représente la totalité des archives dans l’univers local depuis le début de la création des systèmes.
Le problème avec la télépathie universelle est qu’elle est très, très différente sur le plan psychique et sur le plan psychologique de la petite voix intérieure à laquelle on est habitué, en tant qu’être spirituel auquel appartient la civilisation judéo-chrétienne, la télépathie universelle fait partie du raccordement psychologique de l’ego avec une dimension mentale, qui n’exclut pas une participation avec l’humain mais qui inclut dans sa relation avec l’humain une caractéristique absolue d’intelligence, autrement dit qui permet à l’humain dans la mesure où il est capable sur le plan psychologique d’absorber cette information-là, de ne plus être obligé de la retenir pour avoir accès à l’infinité, j’ai donné à ce terme celui de conscience supramentale, j’ai donné à ce terme là le terme de psychologie évolutionnaire, pour faire comprendre, pour faire réaliser à l’être humain, que les constats ou les observations de l’évolution, autrement les constats qui relèvent du fait qu’il appartient à la conscience d’une race involutive qui pense, qui réfléchit dans ce mouvement là et totalement différent , une conscience supramentale ce n’est pas une conscience planétaire, c’est une conscience supra-matérielle, qui s’imbrique, qui se connecte avec la conscience planétaire , à partir du moment où elle se connecte avec la conscience planétaire, la conscience planétaire en tant que mécanisme de réflexion s’évanouit, s’évanouit ne veut pas dire que l’humain perd son ego, ça veut dire que son ego devient transparent, ça veut dire que son ego ne fait plus obstacle à la présence extrêmement évidente de ce qu’on appelle une conscience supérieure, qu’on peut appeler double, qu’on peut appeler ajusteur de pensées, qu’on peut appeler source, qu’on peut appeler n’importe comment, les termes ou les mots sont absolument sans valeur nominale quand on essaie de comprendre ou d’expliquer ce qu’on appelle aujourd’hui l’invisibilité du plan mental ou un champ de conscience qui appartient à des intelligences, qui sont structurées, qui ont des formes, qui ont résolu les problèmes d’énergie de la matière, qui sont totalement indépendants du phénomène de la réincarnation et qui n’ont pas besoin d’âme pour assujettir leur intelligence à une séquence évènementielle .