Richard Glenn :
Conscience veut dire lier des sciences les unes les autres et que les curés, les philosophes etc….

Bernard de Montréal :
Ah ! Conscience, c’est ça, conscience, con dans le sens Latin : avec.

Richard Glenn :
Vous avez dit tantôt qu’un jour qu’on ne subira plus le mal planétaire, le karma planétaire, mais il restera toujours le mal cosmique.

Bernard de Montréal :
Oui. Effectivement, le mal cosmique va toujours perdurer mais le mal cosmique ce n’est pas le mal que nous connaissons. Le seul mal qui est dangereux pour l’humain c’est le mal planétaire, pourquoi ? Parce que c’est l’humain qui le crée ! Tandis que le mal cosmique a été créé par une hiérarchie extrêmement puissante et ce mal cosmique est essentiel parce qu’il coïncide avec une polarité d’énergie qui est totalement en dehors de la lumière, s’il n’y avait pas cette polarité d’énergie il n’y aurait pas de monde matériel. Alors le mal cosmique est essentiel pour la survivance des systèmes sidéraux-physiques, matériels ! Mais ce qui doit disparaitre c’est le mal planétaire, et quand est-ce que le mal planétaire va disparaitre ? Lorsque l’humain sera conscient.
.
Richard Glenn :
Oui, alors parlez-nous du mal cosmique parce qu’on subit à la fois le mal planétaire et le mal cosmique.

Bernard de Montréal :
Non, nous ne subissons pas à la fois le mal planétaire et le mal cosmique, nous subissons le mal planétaire et nous sommes victimes de l’intelligence du mal cosmique parce que nous ne comprenons pas les lois du mal planétaire, si l’humain comprenait les lois du mal planétaire à ce moment-là il ne serait pas victime de l’intelligence du mal cosmique, il serait très capable, très facile pour lui de déjouer tous les aspects vibratoires de ce mal cosmique et automatiquement il serait un agent libre dans le cosmos.

Richard Glenn :
Est-ce que le mal planétaire c’est ce que l’on appelle le karma ?

Bernard de Montréal :
Le mal planétaire est l’accumulation du karma, c’est juste, exactement, et l’humain aujourd’hui, et demain, dans vingt ans, l’humain vivra l’accumulation extraordinaire de ce mal planétaire, c’est pour cela que l’humain sera forcé de vivre des expériences extrêmement pénibles parce que ça doit se payer çà un jour.

Richard Glenn :
Il nous reste très peu de temps, et pour terminer cette première partie, je voudrais vous demander, à vous entendre donc il semblerait qu’aucun humain ne peut accéder au supramental avant que le supramental soit descendu sur la Terre ou ait envahi….

Bernard de Montréal :
Si vous rencontrez une belle femme, vous pouvez aller vers elle mais vous ne pouvez pas la forcer de coucher avec vous ! C’est la même chose avec la conscience supramentale ! Tu te prépares, tu te mets du parfum, tu organises ton portefeuille, mais lorsque tu es prêt elle vient, mais tu ne peux pas la forcer.

Richard Glenn :
Alors, ni le Christ, ni Bouddha, ni Mahomet, n’ont atteint le monde surélevé du supramental, ni le Christ….

Bernard de Montréal :
Ah je ne dis pas ça ! Je dis que l’ego ne peut pas forcer la conscience supramentale ! ça fait partie de l’évolution, la conscience supramentale.
il y a beaucoup d’humains aujourd’hui sur la Terre qui sont prêts à cette conscience supramentale, mais ça fait partie de leur évolution, ce n’est pas parce qu’ils sont prêts qu’ils ont fait un effort, ils sont déjà prédits concernant l’âme, ce ne sont pas des connaissances étudiées dans un livre, ce n’est pas nécessairement des connaissances étudiées dans une école, ce ne sont pas nécessairement des connaissances qui sont intéressantes à savoir de la part de l’ego, même du vendeur de l’électricité, mais ça peut être des connaissances qui doivent être connues du vendeur de l’électricité, des connaissances qui doivent être connues dans ce sens que le vendeur d’électricité il travaille, point, il prend l’union.
Les connaissances que l’humain reçoit par la conscience supramentale, ce n’est pas lui qui veut, moi je n’ai jamais rien demandé à la conscience supramentale, je n’ai jamais dit « parlez donc moi de ça un soir et puis parlez-moi de ça et puis expliquez-moi donc ça un soir » je ne suis pas intéressé à la connaissance, c’est quand je parle que ça passe et puis quand je parle et bien moi j’apprends quelque chose et puis toi tu apprends quelque chose, moi je ne peux pas le rejeter parce que je suis dedans, toi tu peux le rejeter parce que tu es dans l’eau, je te comprends ! C’est vrai ! Alors moi je suis dedans et puis je parle, que tu me demandes n’importe quoi, n’importe quoi, je vais le canaliser, m’en parler, c’était intéressant tiens ce qu’il a dit Bernard de Montréal, je n’ai pas de mémoire ! Mais, la fusion, le contact avec la conscience supramentale et puis l’impression de cette énergie-là sur mon mental, fait que quand je parle j’amène du matériel qui ne se pense pas, et quand j’amène du matériel qui ne se pense pas quand on y pense on n’aime pas ça ! Parce qu’on n’aime pas ça de penser à des choses qui ne se pensent pas ! On aime ça de penser à des choses qui se pensent parce qu’on fait partie de l’union, et puis les gens veulent tous faire partie de l’union parce que quand on étudie on est fort ! Mais quand tu es seul ? La force que tu as ce n’est pas la force des unions, c’est ta propre force, alors, soit que tu craques ou tu vis, mais ça, ça dépend de ton évolution, ça dépend de ton expérience antérieure, et puis si tu es capable de le prendre et bien tu prends et à ce moment-là ça passe ! C’est comme une radio, toi tu en as une de 1939, moi j’ai une Sony 1982, les chances sont là que je prenne des ondes que tu ne prennes pas ! Mais si tu te fâches parce que tu prends des ondes parce que tu as des vieilles lampes, change de radio ! T’sé ! Quand je dis change de radio, je veux dire Richard ? Ben si tu veux écouter mes ondes ? Change de radio ! Tu n’as pas le choix.
Et puis l’humain c’est un peu de même, l’humain est une radio, on est dedans, même la science le reconnait qu’on est des radios, notre cerveau reçoit des ondes ! Quand tu arrives en Afrique, tu montres ta radio à un indigène là-bas c’est évident qu’il va penser que c’est ta radio qui parle, et si tu t’en vas à Paris, les gens sont un petit peu plus évolués… nous autres ? On est tous en Afrique ! Alors automatiquement si tu dis à l’humain « écoute, on est des radios et puis on perçoit des ondes, et puis ces ondes-là quand elles sont codées dans notre cerveau et bien ça devient de la connaissance, et puis à ce moment-là on peut canaliser de l’énergie qui devient de l’information pour l‘humain et qui sert à donner à l’humain une vue extrêmement profonde et troublante de l’évolution, de sa propre évolution personnelle ou de celle de l’humanité ! Et puis les voyants ? Il y en a des voyants à Montréal qui peuvent vous dire dans deux semaines il va se passer telle chose, dans trois semaines il va se passer des choses, dans dix ans il va se passer quelque chose, quelle clase prend ces informations-là ? Ils ne prennent pas ça de leur poche ! Ils perçoivent des ondes ! Alors il y a des humains qui perçoivent des ondes à un certain niveau et puis il y en a d’autres qui perçoivent des ondes à un autre niveau, et puis moi je perçois des ondes à un autre niveau et puis peut être qu’il y aura d’autres après moi qui percevront des ondes à un autre niveau.

Richard Glenn :
Oui, mais pensez-vous que nous sommes manipulés ?

Bernard de Montréal :
Totalement.
On est totalement manipulé pour deux raisons, parce qu’on croit, on croit ce que l’on entend et parce qu’on ne comprend pas ce que l’on entend.
Alors qu’est-ce je dis, moi, aux gens ? ne croyez pas, écoutez, tu écoutes, et puis si ça convient avec leur réalité alors à ce moment-là c’est du bon temps, avec le temps tu t’ajustes et puis tu t’ajustes, tu t’ajustes et tu t’ajustes et éventuellement et bien tu es tellement ajusté que ce que tu entends c’est ça !et puis c’est ça la transformation, la transmutation du corps mental, mais ce n’est pas ce que les gens font, il y en a qui se font dire dans leur tête « c’est le Christ qui parle, va –t’en à Londres et puis tue » le gars il s’ en va à Londres avec sa hache et puis il tue et il se retrouve en prison. L’autre se dit « c’est le Christ », il y en a bien des christs dans le monde ! C’est plein de christs ! L’autre il se fait dire »va donc au Vatican là et détruis les peintures là, c’est tout de la cochonnerie, des femmes nues toutes » il part et puis pop ! C’est ça l’astral.
Alors les gens perçoivent des vibrations avec une radio de 1939, ils font des actes, ils vivent des actes et ils croient ! Alors la première chose que tu sais c’est qu’ils ont des rencontres avec la police, l’homme de Boston c’est un exemple, regardez tous les cas de folie aujourd’hui dans le monde, ils vont te le dire »j’ai entendu une voix qui me disait que…. »Mais l’humain, ce que l’humain ne réalise pas c’est qu’il a une intelligence et puis le point, le truc-là qui est difficile à saisir, c’est qu’aussitôt qu’un humain pense, ça veut dire, ça implique que derrière lui il y a un penseur, ce que j’appelle un ajusteur de pensées ou un homologue ..Autrement dit il y a une intelligence sur un plan quelconque qui communique avec lui, qui envoie de l’énergie qui permet à l’humain de penser, mais cette énergie-là n’est pas toujours pure, elle est affectée par d’autres plans de vibration que j’appelle l’astral et c’est de ça que l’humain doit faire attention. Une fois que l’humain a passé à travers et a reconnu l’imprudence de croire à ce qu’il reçoit d’entités qui ont vécu des cycles d’évolution dans le corps matériel, ce qu’on appelle des morts, là il entre en communication avec des entités, des êtres de lumière qui n’ont pas vécu dans des corps matériels, qui font partie du pôle totalement opposé de l’involution et qui sont des êtres de lumière et ces êtres-là font un avec l’humain ils font partie de la conscience de l’humain, mais l’humain lui divise, il n’est pas capable de s’imaginer que il pense mais ça pense, il y en a qui sont capables, mais pour lui là de penser que ça pense il n’est pas capable parce que déjà sa pensée est tellement contaminée qu’elle lui donne l’impression d’être subjective, d’être la sienne, parce que dans le phénomène de la pensée il y a un mécanisme que les gens n’ont pas reconnu c’est que quand ça parle dans leur tête ça pense toujours le terme JE, je suis fatigué, je suis tanné, mais tout à coup le gars se réveille un matin « hey JO !tu es écœuré hein ? »Hop ! Le gars il saute de même ! Parce que là ce n’est plus du JE là, c’est TU, alors là il commence à penser qu’il entend des voix et là il commence à y croire, là il se fait pogné dans l’astral, jusqu’à ce qu’il devienne suffisamment ajusté vibratoirement pour voir le Jeu, c’est pour cela que je parle que… il y a une chose que l’étude , que les écoles ésotériques n’ont jamais enseigné à l’humain, c’est normal parce que les écoles ésotériques sont connectées à l’astral et l’astral, un haut astral spirituel , mais même dans le haut astral spirituel il y a des lois qui n’ont jamais été révélées à l’humain parce que pour connaitre ces lois là il faut avoir passé à travers l’astral, il faut avoir détruit les formes et les pièges de ces mondes-là et puis cette loi-là qui est peut-être une des plus hautes et des plus importantes lois universelles pour l’humain c’est la loi du mensonge cosmique.
L’humain est, automatiquement du fait qu’il est dans la matière, et du fait qu’il est inconscient et du fait qu’il n’est pas dans l’Intelligence supramentale est automatiquement enculé. Il n’y a pas de choix ! C’est de la politique cosmique! L’humain est magnétisé ! Il est manipulé par ses rêves ! Il est manipulé pour le bien-être son évolution spirituelle, pour son évolution matérielle, pour son évolution expérientielle, mais à un moment donné il doit cesser d’être même muselé, mais que faut-il qu’il fasse pour ça ? Il faut qu’il en arrive à pouvoir combattre, combattre dans son mental la nature de l’intelligence pour ajuster cette intelligence à lui-même, autrement-dit il faut que l’Intelligence cosmique convienne toujours à l’humain et si elle ne lui convient pas elle convient aux forces qui sont de l’autre bord, et à ce moment-là l’humain se fait jouer des tours, et c’est pour cela que les gens qui sont extrêmement sensibles, qui sont psychiques, qui sont voyants, qui sont ci, qui sont là, qui se font dire «faire telle chose, faire telle chose et qui croient, passent des expériences et ces expériences sont négatives dans un sens parce qu’elles les font souffrir beaucoup, mais d’un autre côté elles sont bonnes parce qu’éventuellement ça leur met du plomb dans la tête. L’humain n’a pas de plomb dans la tête, il n’y rien que de l’enthousiasme spirituel.
Le gars, comment il s’appelle, à la fin du 19ième siècle il y avait un bonhomme que tout le monde connait… Allan Kardec, il y en avait un autre là,… Swedenborg ! Swedenborg a été une des premiers humains à réaliser qu’aussitôt qu’un humain communique avec d’autres intelligences qui ne sont pas dans la matière, il se fait mentir ! Si ce n’était pas de même mon pauvre Richard ! Cela ferait longtemps qu’aujourd’hui et puis que l’ésotérisme aujourd’hui serait universalisé ! Quand tu parles à un physicien en Chine et un physicien aux Etats Unis, c’est les mêmes signes, c’est le même langage ! Il n ‘y a pas de taponnage que lui ait raison ou pas raison c’est universel la science sur la Terre ! mais dans l’ésotérisme c’est pas universel, c’est culturel, c’est régional, c’est un méli-mélo de patentes à gosses, qui convient à toutes les personnalités possibles et à tous les gurus et puis les gouzous, puis les bons et les mauvais et puis les cow-boys, et les sœurs ! t’sé ! (rires dans le public) et puis tout le monde-là, vit et se nourrit de ça aujourd’hui, moi je n’ai rien contre les cow-boys ou puis les sœurs, mais si tu m’arrives avec quelque chose je veux de moi-même savoir ce que tu me dis, moi je peux parler de n’importe quoi et puis avec n’importe qui, j’aime bien ça, parler avec n’importe qui de n’importe quoi, mais ceux qui me parlent, qui me parlent d’ésotérisme à n’importe quel niveau sont mieux d’être bottés parce que moi je vais les déculotter !
sais-tu pourquoi je vais les déculotter ? parce que je ne peux pas croire ce qu’ils disent, je peux écouter ce qu’ils me disent, je peux comprendre ce qu’ils le disent, mais je fonctionne vibratoirement et puis si tu me dis quelque chose et que la vibration passe, automatiquement la vibration, si ce que tu me dis n’est pas parfait je vais le défaire, parce que cela fait partie de la nature de l’Intelligence supramentale, ce n’est pas parce que je veux le défaire, j’ai pas le choix !
Alors on revient à l’âme, tu es sorti de ton vélo là ?
On revient à l’âme.
L’âme, c’est un concept spirituel, métaphysique, philosophique d’une réalité qui n’est pas palpable par le rationalisme, alors ? D’où ça vient le concept de l’âme ?
Ça vient des sphères, de quelle sphère ? C’est bien beau de dire à un humain « tu as une âme » c’est bon que l’humain sache qu’il y a une âme, et comme ça s’il a une âme il ne se pense pas pour un âne, mais de dire à un humain qu’il y a une âme depuis la période Egyptienne ou Atlantéenne et de dire « tu as une âme » de la période des Romains, puis des Grecs, et puis de dire à l’humain du 20ième siècle « tu as une âme » ce n’est plus la même âme ! Et puis l’âme, le concept de l’âme qu’on a aujourd’hui, le concept de l’âme qu’on va avoir dans 2000 ans ce n’est plus la même chose !
Moi je peux parler de l’âme aujourd’hui et dans 2000 ans il y a quelqu’un qui va venir et qui va dire « bon, le concept de l’âme dont parlait Bernard de Montréal en ce temps-là c’est conditionnel au temps de l’évolution » il y a des choses que dans ce temps-là l‘humanité ne pouvait pas sortir parce que l’humain pensait de trop !
le concept de l’atome ! le concept de l’espace et de l’énergie qui a changer avec les siècles, alors l’âme c’est la même chose, alors moi j’arrive là, dans un public qui était lié à la tradition, ligoté à la tradition, et je dis, comprenons ce que c’est l’âme, l’âme c’est une mémoire ! Moi je n’ai pas pensé à ça dans ma tête, je ne pense pas ! Pas lu des livres parce que ce n’est pas les livres ! ça ferait brûler les pages, alors qu’est-ce que j’ai dit, je dis l’âme c’est une mémoire, et j’ai dit lorsque l’humain entrera dans le cycle nouveau, lorsque la conscience expérimentale de la Terre aura terminé son cycle et que l’humain entrera dans la conscience créative de la planète, il sera obligé de démolir la mémoire, c’est-à-dire qu’il sera obligé de se désengager astralement di lien karmique qui va avec la valeur planétaire de cette énergie qu’on appelle une âme ! et lorsque l’humain aura fait ça, qu’ il aura intégré cette énergie dans ses principes, et automatiquement il pourra transmuter vibratoirement ses corps pour aller lentement vers la dématérialisation éventuelle de son corps matériel sous le contrôle de son esprit qui aura été la transmutation de son ego, centré sur la conscience astrale pour vivre d’un ego concentré dans l’énergie du supramental pour en arriver à une conscience intelligent, pure et parfaite, c’est-à-dire une conscience intelligente qui ne se connait pas, mais qui se sait !
Qui ne se connait pas parce qu’il n’y a plus de réflection dans l’ego, mais qui se sait parce qu’elle canalise l’énergie vers les plans de l’évolution qui nécessite la confirmation de certains aspects de l’évolution que l’on appelle les mystères ou les secrets des mystères.

Alors ? L’humain doit savoir, l’humain ne peut plus se poser de questions ! l’humain est arrivé dans un stade dans l’évolution où il doit savoir et où le destin de l’humanité est fondé sur le principe, qui veut que toute organisation psychologique de l’humain dans l’avenir soir réorienté vers l’intelligence cosmique c’est-à-dire réorienté vers la capacité d’introduire dans le monde mental de l’humain pour le bénéfice de l’évolution de l’humain, pour l’augmentation du pouvoir scientifique de l’humanité, de telle sorte qu’éventuellement l’humain au lieu d’être manipulé par la hiérarchie, appartienne à la hiérarchie et lorsque l’humain appartiendra à la hiérarchie ça veut dire que l’humain aura le pouvoir de voir dans l’invisible, ça n’existe pas l’invisible pour un humain qui est conscient ! L’invisible existe pour l’humain parce qu’il ne voit rien, mais quand l’humain verra il n’y aura plus d’invisible, de parler d’occulte et de parler d’’occultisme, de tout ça ! C’est parce que les gens sont pris dans la forme des aveuglements qu’ils ont envers l’invisible, il y a des gens qui fondraient si quelqu’un d’un autre plan viendrait les voir !ils mourraient net ! Ils auraient des crises cardiaques !pourquoi ? Parce que leur ego, leur mental, leur subjectivité n’est pas conditionnée à une réorganisation psychologique dont ils feraient l’expérience ! Alors, comment est-ce que l’humain peut entrer lorsqu’il est barré dans ses sens, entrer en contact avec des dimensions parallèles où il y a de l’intelligence, où il y a des entités en évolution sans paniquer ? C’est impossible.

Alors ? Qu’est ce qui amène l’humain à être sûr ?
C’est l’intelligence.
Pas la croyance !
Un humain qui croit un humain est automatiquement enculé ! Il est fini ! Même si le gars est bien intelligent et bien fin !parce que c’est bien plein dans le monde de gens qui sont bien fins et intelligents et qui mènent le monde et qui mènent les gens et qui mènent des individus par le bout du nez, c’est-à-dire en vertu de quelque chose que eux savent !
Un humain ne peut pas se permettre de croire un autre humain !
Un humain peut savoir, sentir ce qu’un autre humain sait, mais il ne peut pas se permettre de croire ce qu’un autre humain dit et croire ça fait partie des lois de l’involution culturelle de l’humanité, depuis 12000 ans l’humain croit !
il y a des gens qui sont venus et qui ont dit- faites de même parce que si tu fais comme ça tu vas créer des problèmes ! Le gars il pète de même ! Tout le monde pète comme ça depuis des siècles de temps ! C’est normal parce que si on n’avait pas pété de même on aurait pété tout de partout et cela aurait amené le désordre, on a été amené petit à petit à subir, subir un conditionnement spirituel, philosophique, moral, au niveau de toutes les civilisations et ça, ça a été bon, ça a permis aux humains d’être un petit peu plus raisonnables parce qu’ils étaient un petit peu dirigés dans leur évolution, mais hé ? On est rendu à la fin du 20ième siècle ! ce n’est pas le système communiste qui va me dire quoi dire ! Quoi dire ou pas quoi dire ! Moi je suis capable de le regarder Marx dans les yeux et de savoir ses erreurs ! de regarder Lénine de ce qu’il a fait ou pas fait, Staline ! Toute la game toute ! Alors un humain doit être capable de regarder un humain dans l’œil ! Voir ! Voir objectivement ce que l’humain fait, ce que l’humain dit, mais ne jamais croire, parce que dans le monde, quand il va en Allemagne, aujourd hui il y en a qui osent un petit peu à soulever le voile des mystères de l’Allemagne Nazi, pas des yoyos qui se colloquent de 1939 qui pensent 50 ans de Freudien ! Pensant qu’il avait un problème avec son zizi ! Ça va bien plus loin que ça ! Le mouvement nazi en Allemagne ! Le mouvement nazi en Allemagne était directement lié à des forces occultes venant du Tibet ! Et puis des Indes ! Il est temps que les gens commencent à comprendre comment ça marchait ! Alors, si les Allemands avaient su ça ? Si toi tu avais été en Allemagne en 39 ? Peut-être que tu aurais cru Hitler, peut être que tu aurais cru Hitler. Quand tu penses que des grands gars comme Carl Jung se sont fait prendre, imagine toi que ça torche ! Alors on est rendu en 1980, c’est encore plus tard, il y a peut-être un yoyo qui va arriver en 92 et ça va venir encore plus tard parce que lui va vouloir avoir le pouvoir, tu sais ce qui arrive à un humain quand il a du pouvoir ? Le gars il fond ! Et lui devient un dieu pour lui ! Mais il n’y a pas un humain sur la Terre qui va être un dieu pour moi ! Et il n’y a pas un humain sur la Terre qui doit être un dieu pour personne !

Chaque humain doit être dans sa conscience dans son intelligence, respectez les humains, respectez l’intelligence des humains, voir relativement et objectivement le niveau d’intelligence de chaque humain mais toujours respecter l’individualité des humains, et si les gens un jour n’arrivent pas à respecter l’individualité des humains, automatiquement il y aura une conflagration sur la Terre, parce que ça fait partie des lois cosmiques et de cette conflagration là il y en aura une petit nombre dispersé dans différents pays du monde, qui auront compris ça et ce sont ces gens-là qui ne seront pas pognés dans la fin du cycle et dans toutes les tribulations de cet état-là, c’est pour cela aujourd’hui que je dis : je comprends la tradition Richard et puis je suis content de la tradition et puis je suis content du concept des francs-maçons, ce qu’ils ont fait les martinistes, ce qu’ils ont fait les philosophes, ce que l’Eglise catholique a fait, ce que tout le monde a fait parce que tout le monde a fait quelque chose !( ici Bernard de Montréal crie) mais on arrive à un point où l’humain doit se réaliser dans son intelligence et non plus se bâtir une béquille, l’humain ne peut plus se permettre de vivre dans une béquille, parce que le cycle où l’humain doit être guidé est fini ! aujourd’hui et dans l’avenir l’humain devra se guider lui-même parce qu’il sera dans une intelligence universelle, tous ceux qui seront dans l’intelligence universelle seront guidés, moi je vais être guidé, toi tu vas être guidé et automatiquement on va avoir la même énergie on comprendra ce qu’on fera, toi je te respecte ! C’est ton job, moi je fais mon job, toi tu feras ton job, tout le monde fera son job ! Alors automatiquement qu’est-ce qu’on fait ? On construit une nouvelle pyramide, mais une pyramide dans laquelle l’intelligence dirige et non l’égocentrisme rationaliste, philosophique, spirituel et tout le va tout, va tout de l’humain moderne.
Qu’est-ce que tu veux que je te dise ?
Il faut que j’arrête. En cas c’est ça ce que je veux dire.
Y en a des gens extraordinaires, d’ailleurs vous autres ? vous avez une chance dans la province de Québec, probablement à travers le travail de Glenn parce que Glenn c’est le seul qui fait un travail qui est semblable à ce qui se fait dans le monde entier, vous avez une chance dans la province de Québec de rencontrer toutes sortes de gens, des gens qui méritent d’être écoutés, des gens qui ne méritent pas d’être écoutés, mais des gens qui méritent, des gens qui ne méritent pas, mais des gens qui, malgré ce que vous pensez ont quand même l’impression d’avoir quelque chose à vous donner, alors, écoutez ces gens-là c’est une chose ! Mais les croire c’est une autre ! c’est ça que j’essaie de faire comprendre aux gens , écoutez tout le monde ! Vous avez une myriade de points de vue qui vous est présentée par lui en public, c’est fantastique, mais de là à croire c’est une autre paire de manches, quand vous serez dans votre propre intelligence à ce moment-là vous verrez la valeur de l’un, la valeur de l’autre, la valeur de l’autre, la valeur de l’autre, et vous verrez qu’il y a énormément d’individus qui possèdent un petit peu de ce savoir qui est universel, chacun canalise suivant la coloration de son ego, à ce moment-là si les gens sont capables de voir ça, et bien ils pourront prendre du pâtissier et ils pourront prendre du boulanger, et ils pourront prendre de l’un et ils pourront prendre de l’autre, et puis automatiquement se faire une image plus vaste de la réalité occulte de l’humain et automatiquement augmenter la nature, la qualité de leur intelligence, hautement ouvrir leur esprit à toutes les possibilités mais demeurant eux toujours dans la certitude de ne jamais pouvoir être influencés parce qu’un jour l’humain comprendra qu’il y a tellement de forces actives aujourd’hui par les médiums, par les psychiques, ce sont des gens comme nous qui sont les plus dangereux pour l’humanité, ce ne sont pas les gens comme vous autres, ce sont des gens comme nous parce que ce sont des gens comme nous qui canalisent, soit de l’astral soit d’autres plans, alors c’est à l’humain, c’est à l’humain dans le monde d’écouter, de voir, mais de ne jamais croire les gens, parce que les gens comme nous… moi je peux être très bien dans ma peau ,je peux être très content de ma vie ainsi de suite, mais ce n’est pas parce que je suis bien dans ma peau que je suis content de ma vie, que ma vie est nécessairement une sécurité pour vous autres, et Glenn est bien dans sa peau aussi, il est bien content de sa vie il a fourré tout le monde, comprenez-vous ce que je veux dire ? autrement dit ce n’est pas parce qu’un humain professe quelque chose que l’humain doit le croire, mais les humains doivent le respect d’autres gens qui vivent avec ces gens-là, moi je demande si je viens en public que les gens écoutent au moins ce que je veux dire, mais je somme les gens de ne jamais croire ce que je dis,
Si un jour les gens en arrivent à saisir de par leur propre intelligence, parce que tous les gens sont connectés au cosmique, si les gens en arrivent petit à petit ça ne sera pas du jour à l’autre, en arrivent petit à petit à saisir des choses qui conviennent à leur intelligence, à ce moment-là et bien on est sur la même longueur d’onde, là on peut prendre un p’tit coke chez Eaton, là ce n’est pas pareil, mais d’ici à ce temps-là si au jour où les humains sont données de l’information c’est le rôle des individus de se protéger contre les abus de la vérité.

Richard Glenn :
Le gars qui transforme sa radio ? il capte des choses et puis il nous dit il se fait manipuler, le gars qui a une radio de 1982 il capte d’autres choses et il se fait manipuler, Bernard de Montréal dans tout ce que vous dites c’est une manipulation d’êtres des ténèbres, qui ont pour mission d’aspirer des âmes des humains sur la Terre et de justement leur enlever l’essentiel de leur communication avec les êtres de lumière, c’est l’âme, et ils s’expriment avec les mots que vous utilisez parce que vous avez un contact grâce à la radio 1980, des mots et des connaissances que personne n’est capable de vérifier parce que tout le monde en a encore des radios de l’an 1900 tranquille ou des années 50, mais pour être capable de savoir si ce que vous dites c’est vrai ça serait aussi simple que de vous dire que ce que vous venez de dire c’est faux.

Bernard de Montréal :
Mais c’est ça que j’essaie de vous dire, j’essaie de vous dire, cela fait des années que je vous dis, si vous ne croyez pas ce que je dis, à ce moment-là vous n’êtes pas pris dans le vrai et le faux, alors automatiquement à cause des lois vibratoires ce que je dis change, change, change les vibrations et un jour peut être que la radio de 1932 à 1982 pour que rendu à ce point-là il faut que tu comprennes ce que je dis parce que tu es dans la même énergie ! Mais dans le passage en 32 ou en 82 tu ne peux pas te permettre de croire, croire c’est une faculté de l’ego ! C’est une faculté égocentrique qui fait partie de l’insécurité de l’ego, croire ! Ça c’est dangereux !, ce que l’ego doit faire c’est écouter, mais les gens tu ne peux pas t’imaginer ! Ecouter ou ne pas croire ! Ça ne veut pas dire de nier, ça veut dire ne pas croire ! Ne pas croire ça veut dire ne pas s’impliquer dans l’expérience d’un autre ! Pas croire ça veut dire ne pas être influencé par l’expérience d’un autre, ne pas croire ça veut être libre de l’influence de l’autre, ne pas croire ça veut dire être intelligent premièrement pour être plus intelligent demain, ça suffit pas ton intelligence ! Aussitôt que tu crois tu perds ton intelligence.

Richard Glenn :
Satan s’est manifesté , puis il a commencé par Eve et puis en général on retrouve des femmes en écoles ésotériques, il y a plus de femmes intuitives et intéressées par l’ésotérisme, Satan a réussi par les détours d’intelligence de ces êtres-là, à les faire tomber, à les faire déchoir de la relation qu’ils avaient avec la création, sachant très bien qu’il y avait deux arbres, desquels ils pouvaient manger des fruits, l’arbre de vie dont ils ont été privés lorsqu’ils ont été chassés du paradis terrestre mais ils avaient toujours droit de manger les fruits de l’arbre de vie, mais ils ont aussi été manger les fruits de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, puis le travail que fait là Bernard , ça me rappelle le travail de Satan , Adam et Eve , qui essaie de convaincre Eve plus spécialement, la femme intuitive, la femme qui peut comprendre le contact avec l’invisible à savoir qui parle , en lui disant aussi en 1982 comme moi j’ai contact avec le supramental tu me comprendrais mais pour le moment tu ne peux pas me comprendre etc…. crée une confiance , on parle de foi, mais on n’a jamais ou très rarement parlé de confiance, alors que le Christ nous a parlé d’amour, nous a parlé de confiance, nous a parlé de notre relation avec le Père, nous sommes les fils de Dieu, on a une relation avec les êtres qui sont pour notre bien et ne jamais s’en détacher , alors que Bernard brise une dévotion j’allais presque dire démoniaque, aux êtres des ténèbres qui veulent que le plus vite possible on abandonne notre être à quelque chose que l’on ne connait pas, qui ne se manifeste pas, parce que le Christ a vécu ce qu’il a enseigné. Et Bernard ? Qu’est-ce qu’il vit qu’il enseigne, je ne le vois pas.

Bernard de Montréal :
Ah. Tu es compliqué toi.

Richard Glenn :
Je m’excuse pour les fanatiques là, hein ?c’est un rôle qu’on joue et puis il faut le faire.

Bernard de Montréal :
Revenons dans le jardin.
Qu’est-ce que c’est l’arbre de vie ?
L’arbre de vie c’est la connexion entre l’humain et le cosmique, ça c’est l’arbre de vie, et l’arbre de la connaissance c’est tout ce qui fait plaisir à l’ego.
Si Adam n’avait pas perdu le contact avec les circuits universels, ça ne se serait pas passé ! Qu’est-ce que c’est la fonction la plus fondamentale de l’effusion de Mikaël de Nebadon dans le Cosmos et terrestre ? C’était quoi ?le Christ !
Fonction fondamentale de sa descente dans la matière, c’était quoi ?
Ça n’a pas été d’enseigner le message de l’Amour ! Le message de l’Amour c’était une relation magnifique de son intelligence cosmique avec l’intelligence de l’humain, mais je parle de la fonction de son effusion ! Ça a été quoi ? Ça a été la réouverture des circuits universels.
Ce que le Christ a donné à l’humain qui était le plus important, c’est qu’il a permis à l’humain de revenir, de pouvoir un jour, 2000 ans plus tard , de communiquer télépathiquement avec les intelligences de lumière. L’arbre de vie c’est ça.
Le concept de l’Amour qu’il a donné à l’humanité, c’est tout l’enseignement du Christ sur l’Amour, ce n’est pas un enseignement que l‘humain a compris et peut comprendre tant qu’il est dans l’inconscience planétaire.
L’humain comprendra le message de l’Amour, du Christ, quand il sera dans l’éthérique, et puis pas avant ! Pas avant !
Parce que l’Amour c’est un principe d’énergie qui n’a aucun lien avec l’émotion, spirituelle ou humaine, l’Amour c’est un principe cosmique mon cher Richard, comme l’Intelligence est un principe cosmique mon cher Richard, et puis comme la volonté est un principe cosmique et l’humain n’a ni l’un ni l’autre.

L’humain fonctionne totalement en fonction des lois planétaires, l’humain ne fonctionne aucunement avec les forces cosmiques parce que l’humain est encore dans l’âge où il se nourrit de l’arbre de la connaissance, et puis quand l’humain aura cessé de se nourrir de l’arbre de la connaissance, qu’il sera dans le courant cosmique autrement dit en relation télépathique avec les circuits universels qui font partie de la constitution universelle de l’énergisasion de la source de l’Intelligence, à ce moment-là l’humain n’aura plus besoin d’étudier pour savoir, il saura !
et puis quand il n’a plus besoin d’étudier pour savoir, il n’aura plus besoin de croire qui c’est et puis quand il n’aura plus besoin de croire de savoir qui c’est, il n’y aura plus besoin d’être influencé ni par les humains ni par les entités sataniques qui sont dans les sphères inférieures de l’astral.

Quand je dis, quand je parle du radio de 1939 et du radio de 1982 je vous dis que l’humain ne peut pas passer d’un radio de 39 à un radio de 82 tout d’un coup, à moins de subir la fusion instantanément, tous les humains ne peuvent pas faire ça parce que tous les humains n’ont pas la capacité de subir ce choc-là, mais c’est pas important la fusion, ce qui est important c’est la conscientisation de l’intelligence dans l’humain, en 39 les radio , et en 1940, 42,43,44, 45 sont éventuellement rendues en 1982, quand tu es rendu en1982 ton radio est parfait c’est-à-dire que ton radio n’est plus contrôlé par les forces astrales, il n’est plus sous la pression de la conscience planétaire de l’humain ton radio est le rapport direct entre toi et le cosmique, entre toi et les intelligences, les êtres de lumière, et quand tu es radio de même Charlie, tu n’as plus besoin d’autre chose parce que quand tu as une radio comme ça tu es en fusion d’intelligence, et quand tu es dans la fusion d’intelligence et bien tu es bien et puis à ce moment-là tu n’es plus intéressé à la connaissance, mais à ce moment-là tu peux regarder en arrière, tu peux regarder à côté, tu peux regarder en haut, tu peux regarder en bas et puis où tu regardes ton regard fait toujours un mouvement de 360 degrés, Nord Sud, Est Ouest, et puis à ce moment-là c’est là que tu comprends le danger des vieux radios et l’importance des radios de 82.

Richard Glenn :
Et si je vous disais que l’arbre de vie ce n’est pas ça ?

Bernard de Montréal:L’arbre de vie ?

Richard Glenn :
ça n’a pas été le contact télépathique avec les entités supérieures. L’arbre de vie c’est justement l’âme qui est la création ….

Bernard de Montréal :
Richard ! Richard ! Richard ?
Mon cher Richard, un jour tu vas comprendre que pour comprendre il faut comprendre sans penser !
Quand tu comprends sans penser c’est parce que tu canalises l’énergie de l’intelligence et quand tu canalises l’énergie de l’intelligence, que l’arbre de vie soit ce que tu veux, que ce soit des avocats, que ce soit des pommes ou que ce soit des oranges, l’intelligence universelle c’est synthétique, si c’était important pour moi d’expliquer l’arbre de vie comme étant un arbre fait avec des oranges je vais m’e servir, si c’est important pour moi d’expliquer que l’arbre de vie c’est autre chose symboliquement pour m’en servir, on va en parler, parce que tout ce qui a été donné à l’humain dans la tradition c’est symbolique, et puis, qu’est-ce que c’est un symbole ?mon cher Richard ? C’est une forme ! Et une forme ça sert à quoi ? Ça sert à faire en sorte que dans le monde il y a énormément de symbologie et on discute toutes les formes possibles de l’arbre de vie, là je t’en parle d’une autre façon, je te parle de l’arbre de vie comme étant la connexion avec les circuits universels, c’est une autre forme !
Mais il y a une différence entre ma forme et la tienne, c’est que toi tu penses, car elle a été pensée la tienne tandis que la mienne n’a pas été pensée je ne pense pas ! comme je ne pense pas la forme dont je parle je ne suis pas intéressé à la forme que je dis et puis comme je ne suis pas intéressé à la forme que je dis, tout ce qui m’intéresse c’est l’énergie de la forme, c’est comme ça que je parle, moi si je parle de la forme comme ça moi je l’oublie je n’ai plus de mémoire, toi tu en as une mémoire, ne me crois pas, parce que si tu crois ce que je te dis et moi je hâte de parler , de parler , si tu crois ce que je te dis, t’en sortiras jamais du trou parce que je peux te parler aussi longtemps que je suis capable de canaliser de l’énergie, je vais te donner un autre exemple : tu parles de l’âme ? ben je vais t’en parler de l’âme mais on va en parler vite parce que ça passe pas mal vite l’énergie, et puis si tu comprends ce que je veux dire, à ce moment-là ce sera mieux d’arrêter.
Tu comprendras un jour que l’âme c’est une mémoire unidimensionnelle créée par des cerveaux d’intelligences moto-mentales, sais-tu ce que c’est une intelligence moto-mentale ? C’est une intelligence qui provient des sphères les plus denses du cosmos, qu’on appelle nous autres les scientistes : de l’antimatière, il y a des intelligences qui vivent dans ces mondes-là et ces intelligences-là créent de deux façons, ils créent par implosion et ils créent par explosion, et lorsqu’ils créent par implosion ils se servent de tout le matériel vibratoire qui existe dans les éthers cosmiques et l’âme ça l’étonne....et c’est dans ces mondes-là qu’existent ce qu’on appelle les forces lucifériennes, le mal cosmique.
Alors, les forces qui sont à l’opposé de ça, ce sont les forces qui fonctionnent créativement par explosion et les forces qui fonctionnent par explosion sont ce que vous appelez vous autres les forces de la lumière, et il y a un combat présentement dans le cosmos entre les forces d’implosion et d’explosion, et pendant des siècles de temps on était contrôlé par les forces d’implosion parce que la densité du matériel psychique de nos principes, devaient arriver à un point de solidification tellement parfait que l’humain pouvait sur le plan matériel demeurer en harmonie vibratoire avec l’astral de sa conscience sans jamais toucher aux mystères de l’Intelligence qui existe dans les univers qui explosent. C’est pour cela que les scientistes n’ont jamais compris les sphères de l’évolution des systèmes cosmiques et des systèmes sidéraux, les scientistes ont toujours pensé que le cosmos explose, il fait rien qu’exploser, puis le cosmos est constamment en évolution puisque la matière dans le cosmos est une matière contenue, finie mais infinie dans son expansion, lorsqu’en fait le cosmos a commencé à la phase d’implosion, et quand le cosmos a commencé dans la phase d’implosion, le temps n’existait même pas, et comme le temps n’existait pas le mouvement non plus, de sorte que quand Lucifer a commencé son activité dans l’univers, le temps n’existait pas, et c’est justement parce que le temps n’existait pas que la phase explosive de l’évolution n’avait pas commencée et c’est pour cela que les âmes ne pouvaient pas à ce moment-là servir à l’évolution des forces de la lumière et ne pouvaient servir qu’à l’évolution des forces des ténèbres ! C’est pour cela que je dis que l’âme est Luciférique non pas qu’elle est mauvaise, elle est Luciférique parce que l’organisation énergétique de sa conscience interne est automatiquement dirigée vers la perception des mondes qui sont subalternes aux mondes de l’explosion cosmique et ces mondes-là sont les mondes de l’antimatière, c’est pour cela que l’âme c’est de l’antimatière et l’âme étant de l’antimatière, elle est une réserve extraordinaire de tout le matériel d’expériences de l’humain parce tout le matériel dans la vie expérientielle de l’humain sur les plans subtils comme sur le plan matériel doivent retourner à l’antimatière, parce que c’est de l’antimatière qu’ils proviennent et moi je dis qu’un jour l’humain doit détruire, l‘antimatérialité de l’âme c’est-à-dire que l’humain doit un jour détruire la mémoire, parce que la mémoire c’est antimatière !
Quand les scientistes comprendront que la mémoire c’est antimatière, ils pourront alors comprendre ce qu’est la mémoire cosmique et ils pourront créer des cerveaux électroniques qui sont connectés à l’éther explosif de la lumière et l’humain n’aura plus jamais à ce moment-là à se préoccuper et d’organiser, de programmer dans son évolution scientifique des données pour comprendre les mystères du cosmos, ça fera partie de la machinerie Charlie !
Mais on doit complètement réviser notre vision du monde et notre vision de l’intelligence et notre vision de l’âme et notre vison de la tradition sans ça on est voué à l’antimatière, et sais-tu qu’est-ce que c’est la dimension la plus près de l’antimatérialité dans le temps ? C’est la mort.
C’est pour cela que les êtres, ceux qui sont en contact avec des esprits qui sont dans le monde des morts, Checkez ce que je vous dis et vous allez voir que ce qu’ils vous disent c’est exactement ça. Dans le monde des morts, jusqu’ici c’était quoi la mort ? Nous autres on était comme des vrais yoyos et on ne pouvait pas savoir ce que c’est la mort, on était obligé de mourir pour savoir ce que c’est la mort ! il est temps que les gens arrêtent de mourir avant de savoir ce que c’est la mort, pour passer au-delà de la mort autrement dit pour rentrer dans le monde explosif de la lumière et de la conscience cosmique supramentale, à ce moment-là l’humain pourra immortaliser son corps matériel come le Nazaréen a fait plutôt , on sait, on sait, mais Socrate est arrivé un jour puis il dit « tout le monde meurt et puis moi je meurs j’étais un homme je dois mourir que tout le monde croit qu’on doit mourir parce que tout le monde meurt. Ce n’est pas parce que tout le monde meurt qu’il faut que tu meures ! C’est une condition humaine ! C’est une condition planétaire !mais qui est ce qui décide si un humain doit mourir ou ne pas mourir ?c’est le contact avec les circuits universels !
C’est le contact avec les circuits universels ce n’est pas le contact avec l’astral ! Combien même que tu me dirais que le Christ meurt je m’en foute comme en l’an quarante parce que ce n’est pas le Christ qui meurt c’est un yoyo de l’autre bord qui se fait passer pour lui ! Il y a une différence parce que le Christ est en perte de temps et parle avec toi, il est même préoccupé …… On a de l’ego spirituel on a une crisse d’affaire-là ! tu es fait ! Et c’est ça le mensonge cosmique.
Christ reviendra sur la Terre quand on arrivera à la fin du cycle ! Des humains entreront en contact avec la conscience Christique ce qu’on appelle Mikael de Nebadon, ils verront Mikael de Nebadon qui n’a pas l’énergie pour parler individuellement avec un gars ! Il y a une organisation mondiale qui sert toutes les humanités ! Toutes les races ! Toutes les planètes ! Tout le cosmos et cette organisation mondiale là s’appelle les ajusteurs de pensées, c’est leur job de parler avec toi !alors , servez-vous en !

Richard Glenn :
Est-ce que ça fait partie du mensonge cosmique, la phrase du Christ qui dit » ceci est mon corps, ceci est mon sang »

Bernard de Montréal :
Ceci est mon corps, ceci est mon sang, il faut comprendre ce qu’il disait ! Quand il disait « ceci est mon corps ceci est mon sang » qu’est-ce que ça veut dire ceci est mon corps ?
Quand il prend son pain, qu’il dit ceci est mon corps, ça veut dire que la matière, la matière est conviviale avec son corps matériel, ça veut dire que dans le pain il y a de l’esprit comme il y a de l’esprit dans son corps.
Quand il parlait du sang de quoi parlait-il, il parlait de la nature occulte et dans tous les rites occultes, dans toutes les sociétés secrètes le sang représente la nature de l’esprit, et dans les sociétés qui sont plus vers la gauche qui sont plus vers le mal planétaire, le sang représente le pouvoir de l’astral sur l’humain, comme dans les sociétés de magie noire, comme celles de magie blanche, ou dans les sociétés où il y a un rythme positif spirituel comme dans l’Eglise, le sang représente l’esprit du Christ, représente l’énergie universelle qui est Intelligence.
Mais il faut comprendre ! il faut comprendre ce qui a été dit pas les initiés dans la Tradition, pas simplement prendre du symbolisme et aller à la maison le soir et se coucher sur notre lit, faut se comprendre, mais tu ne peux pas penser à ça il faut que tu le saches , il faut que ce soit dit et pour que ce soit dit il faut que tu ais une radio, si les gens n’utilisent pas leur radio, et bien c’est leurs affaires, c’est leurs affaires ! moi je parle de radio et je dis que l’humain est un radio et puis que je dis que l’humain a accès à des circuits universels parce que justement le Nazaréen est venu ici pour faire la connexion, c’est à nous autres de nous en servir de notre radio, mais je dis aussi à l’humain , n’oubliez pas qu’en ouvrant ton radio tu vas pogner des forces et puis elles ne viennent pas toutes de ces corps réels, c’est ça ce que je veux dire, on doit apprendre petit à petit à développer petit à petit du discernement ! La sagesse y en a en masse sur la Terre, c’est plein de monde qui sont dans la sagesse, y en a marre de la sagesse ! Mais ce que les humains n’ont pas c’est du discernement, la sagesse c’est une qualité de cœur, le discernement c’est une qualité de l’intelligence et l’humain qui n’a pas de discernement même s’il a bien de la sagesse il est dans la merde ! parce qu’i les fera toujours prendre par une autre intelligence qui parle qui est sur un autre plan et qui est plus évoluée que lui ! Alors il faut que l’humain en arrive à centrer tellement son intelligence sur son mental, dans son mental, en relation avec son mental pour équilibrer l’énergie cosmique en lui et c’est ça l’initiation solaire ! C’est pour cela que c’est si difficile, c’est si spirite ! Veux, veux pas, crois-moi, ne croyez pas, il y a un petit nombre dans le monde entier qui va écouter, les autres écouteront plus tard, parce que… il y a beaucoup de temps. Il y a un petit nombre de tous les pays du monde qui sauront, et comment tu veux savoir si ce n’est pas le temps que tu dois savoir…. Tu peux prier St Joseph, la St Vierge…allez ! Priez………..
(Rires dans la salle)

Richard Glenn :
Ce n’est pas plus en écoutant Bernard

Bernard de Montréal :
Pas en m’écoutant, tu vas voir si tu ne me pries pas ! je vais te faire comprendre l’importance de ne pas croire, on dirait que c’est si dur que ça : ne pas croire ! Quand tu me parles je ne crois pas mais je t’écoute ! On dirait que les gens ne sont pas capables de comprendre ce que c’est de ne pas croire ! Pas croire ça ne veut pas dire nier, ça veut dire ne pas croire

Richard Glenn :
Quand je te dis que je ne te crois pas, tu montes sur tes grands chevaux.

Bernard de Montréal :
Ben non ! Quand tu ne me crois pas je suis content !tu ne me crois pas je suis content !parce que quand tu ne me crois pas tu commences à comprendre ce que je veux dire, alors je ne pars pas sur mes grands chevaux, je parle je canalise l’énergie, c’est des petits chevaux tu ne les as pas vus mes grands chevaux.

Richard Glenn :
Il y a une question ici, vous parliez que dans vos séminaires ce sont des traitements chocs que vous avez opérés, qu’est ce qui se passe dans vos séminaires ? Quels gens y assistent et comment sont-ils choisis ?

Bernard de Montréal :
Les séminaires sont ouverts au public, le seul moment où je vais empêcher une personne de venir dans les séminaires c’est si j’ai l’impression que la personne est trop sensible ou la personne si elle vient dans les séminaires au lieu que cela l’aide qu’elle n’en bénéfice pas, mais les séminaires sont ouverts au public, mais si je sais ou si je sens qu’une personne venant dans un séminaire ne va pas en bénéficier parce qu’elle ne pourra pas prendre l’expérience et bien je dis bon et bien tu viendras plus tard, c’est pas pressé.
Le choc faut se comprendre, mes séminaires ne sont plus chagrins comme ils étaient avant, mais il y a toujours un choc, parce que quand tu détruis une forme tu crées un choc, aussitôt que tu détruis une forme tu crées un choc, il y a des gens et bien ça les choque, alors automatiquement ça crée des changements vibratoires et puis des fois c’est difficile, mais éventuellement ils en sortent et ils en sortent encore plus forts et plus sains et plus dans leur propre intelligence.

Richard Glenn :
Ici encore une question demandée, combien y a-t-il d’humains sur la Terre qui parlent comme vous ?

Bernard de Montréal :
Est-ce qu’il y en a qui parlent comme moi ? Hey ? je ne suis pas un clone moi, ce n’est pas combien il y a d’humains qui parlent comme moi, c’est combien d’humains savent ce que je sais… c’est là la question…. S’il y a bien des humains qui savent ce que je sais et bien tant mieux.
De quoi ?

Richard Glenn :
Le nombre d’humains qui savent ?

Bernard de Montréal :
Qui savent ? Il y a bien du monde qui sait ! Il y en a même plus que ce que vous ne pensez, seulement ils ne vont pas se mettre en public, ils ne vont pas aller en public, ils ne vont pas écrire des livres, ils ne vont pas…. Il y a des gens qui savent sur la Terre, c’est plein de monde mais il s’agit de connaitre, quand tu rencontres quelqu’un qui connait et bien tu vas prendre un coke avec chez Eaton.

Richard Glenn :
Bernard ? Qu’est-ce qu’un flash ?

Bernard de Montréal :
Un flash ? Un flash c’est la projection dans le mental d’un humain d’une image qui vient de l’astral ou qui vient d’autres plans. C’est un avertissement, c’est une représentation symbolique de quelque chose qui a une importance et que l’humain s’il est suffisamment éveillé au lieu d’être endormi, va en prendre connaissance et va en prendre conscience et ça lui donne de l’information, c’est ça un flash.

Richard Glenn :
Y-a-t-il un nombre d’âmes, fini ou infini ?

Bernard de Montréal :
Il y a un nombre d’âmes fini, elles sont comptées, elles sont numérotées, elles ont toutes un numéro.

Richard Glenn :
Si la fin du monde arrive à la fin du siècle, pour payer notre dette karmique ….

Bernard de Montréal :
La fin du quoi ?

Richard Glenn :
La fin du monde.

Bernard de Montréal :
La fin du monde. Qui c’est qui parle de la fin du monde ! La fin d’un cycle pas la fin du monde.la fin du monde ? Vous allez énerver tout le monde, la fin d’un cycle, ce n’est pas pareil.

Richard Glenn :
On arrive à la fin du siècle, pour payer notre dette karmique, qu’arrive-t-il aux âmes selon leur degré d’évolution ?

Bernard de Montréal :
Sur leurs plans les ego continuent à évoluer, l’évolution, l’évolution ne s’arrête pas, ça continue l’évolution , seulement qu’après le cycle les ego vont pouvoir s’incarner sur le plan matériel ils vont être checkés, parce que les forces, les gouvernements invisibles ne permettront plus que les ego s’incarnent à gauche et puis à droite, ça va être très, très, très dirigé dans le cycle nouveau pour ne pas retarder l’évolution de la planète Terre comme ça a été fait dans le passé, alors l’évolution sur la Terre sera très, très contrôlée comme elle ne l’a jamais été, et beaucoup d’âmes évolueront sur d’autres planètes , dans d’autres plans ! C’est vaste l’univers. Alors ils prendront l’expérience là-bas et puis quand ils seront suffisamment dans une expérience évolutive concrète et créative ils pourront revenir sur le plan matériel.

Richard Glenn :
Si la fin du cycle arrive pour bientôt, on est tous des chanceux parce qu’on est à la charnière au point tournant où on va

Bernard de Montréal :
Je constate que l‘humain aujourd’hui…. Quand je parle de l’humain sensible, conscient qui sort un petit peu de la rigidité, de la fossilisation de son intellect, l’humain qui sent un peu intérieurement , je considère que l’humain aujourd’hui qui perçoit est un être chanceux parce qu’il perçoit à un moment où il doit y avoir sur la Terre un grand changement et l’humain connaitra de grandes choses qui viendront après la fin du cycle, pas avant, c’est un temps extraordinaire mais en même temps c’est un temps durant lequel il y aura énormément de souffrances à cause de l’ignorance de l’humain !ça prend de l’intelligence pour ne pas souffrir quand il y a de la souffrance.si tu n’as pas d’intelligence tu es dans la souffrance, tu pâtis, tu es pogné dedans tu es influencé par…

Fin enregistrement.